print
 

Travaux sur l’A186 à Montreuil

Le Département de la Seine-Saint-Denis a dû faire procéder lundi 10 juillet à la fermeture en urgence de la voie nommée A186 entre l’autoroute A3 et la rue de la Nouvelle-France à Montreuil pour des raisons de sécurité. Depuis des réouvertures partielles ont eu lieu. Explications.

JPEG - 200 ko

Le Département de la Seine-Saint-Denis a dû faire procéder le lundi 10 juillet à la fermeture en urgence de la voie nommée A186 entre l’autoroute A3 et la rue de la Nouvelle-France à Montreuil pour des raisons de sécurité. En effet, d’importants désordres sont survenus sur l’ouvrage de franchissement de l’avenue Aristide-Briand (ex-RN 302) à Montreuil.

Concernant le sens depuis l’A3 vers Fontenay-sous-Bois, des réparations conséquentes sont à prévoir sur l’ouvrage de franchissement de l’avenue Aristide-Briand (ex-RN 302) à Montreuil.

Depuis le 25 août, afin de limiter la gêne aux usagers, l’A186 a été rouverte à la circulation avec maintient de sa fermeture au niveau de l’ouvrage. Une sortie obligatoire est donc prévue avant l’ouvrage par la bretelle de sortie vers l’avenue Aristide-Briand (sortie Montreuil-La Boissière). Passé ce carrefour, il sera possible de rejoindre l’A186 vers Fontenay-sous-Bois par la bretelle d’entrée depuis l’avenue Aristide-Briand.

La DIRIF (service de l’Etat gestionnaire des voies rapides d’Ile de France) a rouvert en même temps le collecteur de Montreuil sur A3 et la sortie n°2 Romainville-Montreuil-Villiers-Barbusse.

Contact Service Territorial Sud 01.41.70.19.57

À LIRE AUSSI

Le Plan climat énergie

Conscient que le dérèglement climatique n’est pas un scénario pour le futur, mais une réalité déjà en marche, le Département a adopté son plan climat énergie.


Un territoire en devenir

Le territoire de la Seine-Saint-Denis, ses paysages et son tissu urbain résultent de mutations économiques et urbaines de long terme. Les nombreux projets urbains vont profondément le modifier.

0 | 5 | 10

Dans  Transports & Déplacements

L’allocation chèque TAXI

C’est une allocation d’un montant annuel de 182,94 € versée par le Conseil général.

0 | 10