print
 

Téléassistance 93

Pour renforcer la sécurité des personnes en situation de fragilité ou d’isolement, le Conseil départemental met à leur disposition un service de téléassistance.

Ce dispositif a été mis en place depuis de nombreuses années pour renforcer la sécurité des personnes en situation de fragilité ou d’isolement.
La téléassistance consiste à mettre à disposition des bénéficiaires un matériel leur permettant d’être connecté à une centrale de veille qui réceptionne leurs appels.

Si la personne ressent un petit malaise, ne se sent pas bien ou n’a pas réussi à joindre des proches, il lui suffit d’appuyer sur son pendentif ou son bracelet pour déclencher l’appel. Mais il n’est pas interdit, en cas de coup de blues ou de solitude, d’appeler. À l’autre bout du fil, les personnels sont formés aux appels, de convivialité, de détresse, ou d’urgence tout simplement.

Depuis le 1er mars 2012, la société Vitaris, est le délégataire de ce service public. Il intervient sur l’ensemble du département.

Si l’usager décide de s’abonner à la téléassistance, il remplit une fiche où sont notifiées les coordonnées des proches, généralement celles des enfants ou d’un voisin.

En cas d’urgence, les secours sont immédiatement alertés ainsi que la famille.

Toute personne, quel que soit son âge, confrontée à une situation de perte d’autonomie temporaire ou permanente due à la maladie, au handicap, à l’âge ou à l’isolement peut bénéficier de la téléassistance 93.

Rappelons que les frais d’installation sont gratuits et que l’abonnement mensuel est de 8,83 euros.

En pratique :

Numéro Azur Téléassistance 93 (Vitaris) : 0 810 111 200,
Info et conseil : Le Centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune ou au Conseil départemental - Direction de la Population âgée et des Personnes handicapées, service de la population âgée.

À savoir

L’Allocation Départementale Personnalisée d’Autonomie peut contribuer au financement de ce service ;
Certaines communes peuvent participer aux frais d’installation et d’abonnement.

À LIRE AUSSI

Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées

Le Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées est un document co-signé par le Préfet de la Seine-Saint-Denis et le Président du Conseil général, son renouvellement est engagé depuis la fin de l’année 2012.


Règlement départemental d’aide sociale

Ce document rassemble les différentes prestations d’aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes adultes handicapées.


Soutenir les intervenants à domicile

Améliorer l’aide à domicile aux personnes âgées et handicapées en Seine-Saint-Denis : soutenir et accompagner les intervenants professionnels.


Le handicap psychique

29 clés pour faire avancer la réflexion sur les réponses aux besoins des personnes handicapées psychiques en Seine-Saint-Denis


Protection de l’enfant, accompagnement des familles

Cohérence, continuité et complémentarité

0 | 5

Dans  Seniors

Les petits frères des Pauvres

Accompagner les personnes âgées isolées et en situation de vulnérabilité, telle est la priorité des équipes de l’association des petits frères des Pauvres


Établissements d’accueil

Établissements de Seine-Saint-Denis destinés à l’hébergement de personnes âgées.


Calculez le montant de l’obligation alimentaire

L’aide matérielle due à un membre de sa famille proche ne pouvant pas assurer sa subsistance.


L’allocation chèque TAXI

C’est une allocation d’un montant annuel de 182,94 € versée par le Conseil général.


Le Coderpa dans votre département

Tout savoir sur les missions de cet acteur de la défense des retraités et des personnes âgées.


Calculez le montant de l’ASH (Maison de retraite)

L’ASH peut participe à la prise en charge des frais d’accueil en maison de retraite.


Calculez le montant de l’ASH (foyer-logement)

L’ASH peut participer à la prise en charge des frais d’accueil en foyer-logement.


Aide Ménagère

Pour favoriser le maintien à domicile et accompagner la perte d’autonomie.


Aide sociale à l’hébergement

Participation à la prise en charge des frais d’accueil.

0 | 10