Pose de la première pierre d’un nouvel EHPAD à Romainville

La Seine-Saint-Denis engagée dans l’accompagnement et l’accueil des personnes âgées dépendantes.

Mercredi 17 juin à 12 heures, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, posera la première pierre du nouvel EHPAD de Romainville avec Corinne Valls, maire de la Ville, Bertrand Cuny, Président de la Fondation Léopold Bellan, ainsi que des représentants de la Région Ile-de-France et de l’ARS Ile-de-France.

Ce nouvel Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD), disposant d’une capacité d’accueil de 125 lits et places, a été financé à hauteur de 1,3 million d’euro par le Département. Il s’insèrera dans un pôle de santé au cœur d’un quartier intergénérationnel qui dispose d’ores et déjà d’une crèche multi-accueil (Les Chanteloups) et d’un établissement de soins de suite (l’Institut médical de Romainville).

La Fondation Léopold Bellan sera le gestionnaire de l’EHPAD et sera également le propriétaire de l’ensemble immobilier. Elle assurera la maîtrise d’ouvrage de l’opération. Cette fondation implantera ainsi son premier établissement d’accueil pour personnes âgées sur le territoire de la Seine-Saint-Denis.

L’ouverture de l’EHPAD est prévue début 2017. Elle participera à combler le déficit de places d’accueil et d’hébergement des personnes dépendantes que compte le Département.

L’anticipation et l’accompagnement de la perte d’autonomie sont des enjeux majeurs pour notre société dans les années à venir. La Seine-Saint-Denis se prépare ainsi dès aujourd’hui à assumer ses responsabilités en la matière.

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


À LA UNE