print
 

Le Département célèbre 10 ans de combat en faveur des femmes en renforçant l’arsenal de protections

Mardi 18 novembre à 9h15, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, ouvrira la 10ème édition des Rencontres internationales Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis à la Bourse du Travail, à Bobigny. Cet événement rassemble chaque année plusieurs centaines d’acteurs engagés autour de l’actualité de la lutte contre toutes les formes d’inégalités et de violences faites aux femmes.

La Seine-Saint-Denis, très engagé dans ce combat, a inspiré le législateur puisque la loi pour l’égalité réelle entre les hommes et les femmes du 4 août 2014 a consacré le renforcement de l’ordonnance de protection et la généralisation du téléphone portable d’alerte, deux dispositifs nés en Seine-Saint-Denis grâce au travail partenarial mis en place par l’Observatoire départemental des violences envers les femmes.

Téléphone portable d’alerte : un film pour réveiller les consciences et sensibiliser aux outils existants pour lutter contre les violences

Le film Ligne de protection réalisé par Virginie Kahn, à la demande du Conseil général, sera projeté en avant-première au début de ces Rencontres. ce court-métrage de 7 minutes vise à renforcer la sensibilisation autour des violences faites aux femmes et promouvoir le dispositif Femmes en très grand danger, expérimenté en Seine-Saint-Denis dès 2009 et qui vient d’être généralisé à tout le territoire français par la loi 4 août dernier.

En Seine-Saint-Denis, 172 femmes ont bénéficié de ce dispositif ces cinq dernières années. Actuellement, 37 téléphones sont actifs et 18 autres sont réservés en prévision de la sortie de prison de l’agresseur.

Un diplôme universitaire « violences faites aux femmes »

A l’occasion de ces rencontres, sera également présenté le premier diplôme universitaire participant à la politique de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes. Né d’un partenariat entre l’Université Paris 8 et le Conseil général via son Observatoire des Violences envers les femmes, ce D.U « violences faites aux femmes » débutera en février 2015 et sera ouvert à la formation continue.

Des consultations spécialisées en médecine légale à destination des victimes de violences sexuelles qu’elles aient ou non porté plainte

La Seine-Saint-Denis abrite un des trois lieux existants en France qui accueillent les victimes de violences sans qu’elles aient ou envisagent de porter plainte. Le Dr Cécile Denis interviendra à 14h35 pour présenter ces consultations spécialisées qui sont assurées par une équipe composée d’infirmières, de médecins et de psychologues.

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse

Marche silencieuse pour Mariama K : Hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis

La famille de Mariama K, décédée dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2017 sous les coups de son mari, la Ville de Montreuil, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, SOS Femmes 93, la Maison des Femmes-Thérèse Clerc et l’OPHM s’associent et appellent à une marche silencieuse pour lui rendre hommage et dénoncer les violences faites aux femmes.







Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 290