print
 

Le Coderpa dans votre département

Tout savoir sur les missions de cet acteur de la défense des retraités et des personnes âgées.

Le Comité Départemental des Retraités et des Personnes Agées est une instance de dialogue, de réflexion et d’information, instituée par la loi, en 1982. Expression des différentes catégories de la population âgée du département, le Comité Départemental des Retraités et des Personnes Agées est depuis la dernière loi de décentralisation placé auprès de l’autorité départementale, le Conseil général dont le président est de droit président du Coderpa.

En sa qualité de Conseil consultatif, il fait part de ses analyses et de ses propositions, lors de l’élaboration et de l’application de mesures concernant les populations âgées. Il donne aussi ses avis dans les procédures d’aménagements et de créations nouvelles d’établissements pour personnes âgées en perte d’autonomie, devenues dépendantes (Ehpad), de centres locaux d’informations et de coordination (Clic),de services de soins infirmiers à domicile (Siad), etc.

Il siège à la Commission des litiges de l’Allocation personnalisée à l’autonomie (Apa) et apporte son concours à l’élaboration du Schéma gérontologique départemental quadriennal (le dernier en application portant sur la période 2008-20012, a fait l’objet de toute son attention et de sa participation lors de son élaboration). Ses membres sont présents dans divers groupes de travail de la Direction de la population âgée du Conseil général.

Observatoire et lieu de propositions, le Coderpa s’applique à bien connaître la situation des retraités et personnes âgées : leur pouvoir d’achat, leurs conditions de logement, particulier ou en foyer résidence, leurs possibilités de déplacement en transport en commun, la sécurité de leurs cheminements dans les lieux et sur les voies publiques, le maintien des liens sociaux propres à compenser leur isolement.

Le Coderpa s’attache, dans le cadre de ses prérogatives, à développer des relations avec tous les réseaux et associations du département, mais aussi de la région, travaillant de diverses manières au service des personnes âgées vulnérables avec lesquelles ils se trouvent en relation directe.

Après avoir été créateurs de richesses durant une longue vie de travail, avoir préparé l’avenir du pays par les enfants qu’ils ont élevés, les retraités demeurent une composante importante de notre Société. Ils forment un ensemble économique et social qui par son importante croissance, le porte plus que jamais à garder une présence active, dans un grand nombre de situations et d’évolutions que vit notre collectivité. Les retraités, certes dépendants de la solidarité inter-générationnelle, sont encore, à bien des égards des acteurs de son bon équilibre, auquel sous d’autres formes, ils continuent de beaucoup apporter. Les activités du Coderpa, comme celles d’organisations et associations animées bénévolement par des personnes retraitées, comme aussi tant d’autres le font individuellement, sont à même d’en bien témoigner. C’est pour satisfaire au mieux possible à sa mission que le Coderpa est aussi à l’écoute de vos remarques de vos suggestions, de vos propositions.

Avoir recours à l’aide à domicile
Quand une personne âgée a régulièrement recours à un particulier pour réaliser des prestations d’aide à domicile, elle est tenue de signer avec elle un contrat de travail en application des dispositions du code du travail. Elle devient à ce titre particulier employeur et doit respecter un certain d’obligation, notamment en cas de licenciement.
Il est donc important de contacter un organisme compétent pour obtenir des informations précises et être en règle avec la loi.
Les CCAS et les CLIC sont à même d’apporter des éléments de réponse pour trouver la solution la plus appropriée. Cette réflexion doit être menée en tenant compte des désirs de l’intéressé mais également de ceux de la famille, qui pourrait hérité des dettes et contentieux engagés.

La représentation des usagers dans le domaine sanitaire et social
La loi du 4 mars 2002, se rapportant aux droits des malades et à la qualité du système de santé, prévoit une participation des usagers au fonctionnement de ce système. Cette participation est exercée par des membres d’organisations ou d’associations ayant reçus l’agrément des pouvoirs publics au sein des comités prévus par la loi, dans les établissements sanitaires et médico-sociaux (maisons de retraite, EHPAD). Leur mission est de représenter les usagers en veillant aux respect des droits du malade et à la qualité des conditions de vie dans le milieu hospitalier.

Cette présence des représentants des usagers a été renforcée par la loi « Hôpital Patient Santé Territoire » (HPST) de 2009 qui institue leur présence dans des comités et commissions d’établissements sanitaires et médico-sociaux tels que :
• la Commission des Relations avec les Usagers et la Qualité de la prise en charge (CRUQ),
• le Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales (CLIN)
• le Comité de Liaison Alimentation et Nutrition (CLAN)
Pour répondre à ce besoin de représentation, les bénévoles sont les bienvenus pour remplir ce rôle via une organisation ou association agrée.
Pour postuler, aucune connaissance médicale n’est requise et des formations sont assurées notamment par le CISS (Collectif Interassociatif sur la Santé) en relation avec la CORERPA (Coordination des CODERPA d’Ile-de-France).

Pour en savoir plus, contactez votre organisation ou votre association de Retraités ou le CODERPA : coderpa@cg93.fr

Des chèques vacances pour les personnes âgées

L’Agence Nationale pour les Chèques de Vacances (ANCV) est un établissement public dont la mission, depuis 1982, est de permettre l’accès aux vacances pour le plus grand nombre.
L’ANCV a lancé, avec le soutien du secrétariat d’Etat au tourisme le programme « Seniors en vacances » dont l’objectif est de permettre, à des retraités aux faibles ressources, de partir en vacances en groupe ou individuellement.
La SNCF s’est également engagée dans cette campagne en proposant des billets à tarif réduit.
Pour bénéficier de ce programme il faut être :
• âgé de 60 ans ou plus (55 ans pour une personne en situation de handicap)
• retraité ou sans activité professionnelle et résider en France.
Les conjoints peuvent accéder au programme sous conditions

Pour en savoir plus :
Appeler le serveur vocal : 3240 et dire « seniors vacances »
Consulter le site :
seniorsenvacances.ancv.com
Ecrire à : ANCV, seniors en vacances, TSA 46206 – 95301 Sarcelles cedex

Infos utiles :

Coderpa de Seine-Saint-Denis
8/22, rue du Chemin Vert
93000 Bobigny
Tél. : 01 43 93 85 49
Fax : 01 43 93 40 50
Courriel : coderpa@cg93.fr

À LIRE AUSSI

Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées

Le Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées est un document co-signé par le Préfet de la Seine-Saint-Denis et le Président du Conseil général, son renouvellement est engagé depuis la fin de l’année 2012.


Règlement départemental d’aide sociale

Ce document rassemble les différentes prestations d’aide sociale en faveur des personnes âgées et des personnes adultes handicapées.


Soutenir les intervenants à domicile

Améliorer l’aide à domicile aux personnes âgées et handicapées en Seine-Saint-Denis : soutenir et accompagner les intervenants professionnels.


Le handicap psychique

29 clés pour faire avancer la réflexion sur les réponses aux besoins des personnes handicapées psychiques en Seine-Saint-Denis


Protection de l’enfant, accompagnement des familles

Cohérence, continuité et complémentarité

0 | 5

Dans  Seniors

Les petits frères des Pauvres

Accompagner les personnes âgées isolées et en situation de vulnérabilité, telle est la priorité des équipes de l’association des petits frères des Pauvres


Établissements d’accueil

Établissements de Seine-Saint-Denis destinés à l’hébergement de personnes âgées.


Téléassistance 93

Pour renforcer la sécurité des personnes en situation de fragilité ou d’isolement.


Calculez le montant de l’obligation alimentaire

L’aide matérielle due à un membre de sa famille proche ne pouvant pas assurer sa subsistance.


L’allocation chèque TAXI

C’est une allocation d’un montant annuel de 182,94 € versée par le Conseil général.


Calculez le montant de l’ASH (Maison de retraite)

L’ASH peut participe à la prise en charge des frais d’accueil en maison de retraite.


Calculez le montant de l’ASH (foyer-logement)

L’ASH peut participer à la prise en charge des frais d’accueil en foyer-logement.


Aide Ménagère

Pour favoriser le maintien à domicile et accompagner la perte d’autonomie.


Aide sociale à l’hébergement

Participation à la prise en charge des frais d’accueil.

0 | 10