Crèches : défaite de la droite dans son offensive judicaire contre le Département

Le tribunal administratif de Montreuil a débouté, le 13 mai 2016, la ville de Bobigny, c’est une première réponse à l’offensive judiciaire de la droite du département au sujet des crèches.

La droite départementale doit cesser de mener ses combats politiques à travers la justice. Elle avait déjà tenté de faire obstruction au nouveau « chèque réussite » par une succession de recours perdus les uns après les autres qui n’ont eu comme unique conséquence de retarder la distribution de ce chèque de 200 euros aux familles.

Je tiens à rappeler que contrairement à la désinformation démagogique de la droite départementale, le Département, qui respecte ses engagements conventionnels, continue par ailleurs de soutenir massivement l’accueil de la petite enfance : dans le cadre de son plan petite enfance et parentalité d’un montant de 80 millions d’euros, il a ainsi fortement augmenté son soutien aux investissements à toutes les villes qui choisissent de créer de nouvelles places d’accueil.

Il convient enfin de rappeler que les tarifs appliqués aux familles ne seront pas impactés car ils sont strictement encadrés par les conventions de la CAF.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


À LA UNE