print
 

Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.

Ces dernières semaines, la question des violences envers les femmes a surgi une nouvelle fois à la Une de l’actualité, pour mettre en lumière les nombreuses attaques quotidiennes que subissent les femmes en France : harcèlement, violences sexuelles, omerta, promotion de la culture du viol et des violences.

En Seine-Saint-Denis, depuis plus de quinze ans, nous avons fait le choix de nous attaquer frontalement à tous ces problèmes par la création d’un Observatoire des violences envers les femmes. A cette occasion, trois nouveaux dispositifs ont été présentés.

1- Stéphane Troussel a annoncé avoir saisi le Ministre de l’Education Nationale pour proposer d’être le département pilote pour mettre en place un « brevet de non violence » à destination des collégiens et collégiennes de Seine-Saint-Denis, en écho à la demande adressée au président de la République par une centaine de personnalités féministes.

2- Une convention « Espace Rencontre Protégé » a été signée entre le Département, la Préfecture de Seine-Saint-Denis, le Tribunal de Grande Instance de Bobigny, l’association « La Sauvegarde 93 » et la Caisse des allocations Familiales de Seine-Saint-Denis. L’Espace de Rencontre Protégé propose la prise en compte de la problématique des violences conjugales dans l’organisation des rencontres entre les pères auteurs de ces violences et leurs enfants. L’objectif est d’accueillir les pères auteurs de violences dans le couple et leurs enfants dans un lieu dédié, d’organiser et de médiatiser leurs rencontres, en privilégiant l’intérêt et la sécurité de l’enfant, mais aussi la protection de la mère victime de violences accompagnant l’enfant.

3- Une cellule d’écoute pour les femmes employées du département va voir le jour sous peu pour accueillir les femmes victimes de violence, les écouter et leur proposer des débouchés avec les partenaires adéquates.

Contact presse :
Cabinet présidence du département : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47 / 06 79 89 83 29

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse

Disparition de Jacques Salvator

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de Jacques Salvator, fidèle et combatif élu socialiste de Seine-Saint-Denis, engagé dans les combats de la gauche depuis plus de 40 ans.


Égalité Femme Homme, la Seine-Saint-Denis mobilisée

À l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, la Seine-Saint-Denis revient sur son action pour promouvoir l’égalité, lutter contre le sexisme, et toutes les formes d’inégalités et de violences qui s’exercent à l’encontre des femmes.


RSA : oui à la renationalisation, mais au juste prix !

Les annonces faites par le Premier ministre marquent un certain nombre d’avancées dont je me félicite, notamment la préservation de ressources dynamiques et la volonté réaffirmée de renationaliser le RSA que nous demandons depuis de nombreuses années.


RSA : oui à la renationalisation, mais au juste prix !

Pour Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, les modalités d’application de la renationalisation du RSA ne peuvent pas avoir pour conséquence de figer les inégalités territoriales.


TGI de Bobigny : des annonces encourageantes pour la Justice en Seine-Saint-Denis

Alors que la mobilisation des magistrats, des avocats, des greffiers et des fonctionnaires du Tribunal de Grande Instance de Bobigny a récemment montré que le 2ème Tribunal de France était au bord de la rupture, je me félicite des premières annonces d’urgence de Jean-Jacques Urvoas, Ministre de la Justice.


La Seine-Saint-Denis est au cœur du projet de candidature de Paris pour les Jeux olympiques et paralympiques de 2024

Dans le dossier du comité de candidature qui sera transmis au CIO le 17 février prochain, la Seine-Saint-Denis sera officiellement désignée comme terre d’accueil des principales installations du projet de Paris 2024 avec sur son territoire le Stade de France, la piscine olympique et la piscine du water polo, le village olympique, le centre et le village des médias.


La Seine-Saint-Denis, 1er Département à obtenir le Label Diversité

L’AFNOR vient de rendre son avis favorable concernant la candidature du département de la Seine-Saint-Denis au « label diversité »


La Seine-Saint-Denis mobilisée autour de l’éducation, l’art et la culture

Le 27 janvier, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, aux cotés de la Rectrice et de la Directrice régionale des affaires culturelles, a réuni les Maires et adjoints aux Maires chargés de l’Éducation et de la Culture de Seine-Saint-Denis afin de mobiliser autour de l’éducation, l’art et la culture.



Franciliennes TV

Le retour en arrière du CSA au sujet de la création d’une chaine TNT consacrée à l’actualité de l’Ile-de-France m’inquiète.

0 | ... | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | 140 | 150 | ... | 290