print
 

Visite d’une cuisine centrale

Mais que mangent les collégiens de Seine-Saint-Denis ? Pour le savoir, Stéphane Troussel, président du Conseil général de Seine-Saint-Denis et Mathieu Hanotin, vice–président et député, sont venus déjeuner au collège Jean-Lurçat de Saint-Denis vendredi 13 juin après avoir visité les cuisines.

JPEG - 50.2 ko

250 élèves sont demi-pensionnaires au sein du collège Jean-Lurçat mais chaque jour 1500 repas y sont fabriqués. Ici pas de plats sous vide, tout est préparé maison. Neuf agents du Conseil général s’y emploient. Seul le pain vient d’une boulangerie. Pour Franck Neuvic, son responsable, cette cuisine centrale est à taille humaine, un critère souhaité dès le départ par les élus pour l’ensemble des cuisines centrales : « On trouve des cuisines centrales qui livrent 10 000 repas par jour, et même 40 000. Ici à Jean-Lurçat, on fait rôtir les viandes, on cuit tout artisanalement... » Les agents départementaux cuisinent actuellement pour sept collèges, mais à la rentrée de septembre, 2000 repas sortiront de cette cuisine centrale.

Isabelle Lopez

à lire aussi