print
 

Une "passerelle bus" entre Saint-Denis et l’Île-Saint-Denis

Dans le cadre de la candidature aux JO 2024, le Département propose d’améliorer les déplacements doux entre L’Île-Saint-Denis et Saint-Denis. Un projet qui fait l’objet d’une concertation publique.

Le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis s’est engagé à favoriser les mobilités douces et durables sur son territoire. La candidature de la France à l’accueil des JOP 2024 est l’occasion, pour le Département, d’agir dans cette direction avec la réalisation d’une passerelle dédiée aux bus, aux vélos et aux piétons pour relier le futur éco-quartier fluvial de L’Île-Saint-Denis au projet Universeine à Saint-Denis, où sera situé le futur village olympique. Ainsi, le Département accompagne le projet de reconversion de ces friches industrielles, en cohérence avec son objectif de développement durable et de conversion écologique du territoire.

Deux réunions publiques sont programmées, pour expliquer le projet, recueillir votre avis et répondre à vos interrogations :

A Saint-Denis :
Le 13 septembre 2016, à 18h30,
Ecole élémentaire Anatole France,
Passage de la harpe
Metro / Ligne 13
Carrefour Pleyel

A l’Ile-Saint-Denis :
Le 29 septembre 2016, à 18h30,
A l’Hôtel de Ville, 1 rue Méchin
Tramway T1 - L’Ile-Saint-Denis
Bus 237 - Mairie de l’Ile-Saint-Denis

En complément des contributions et remarques recueillies sur les registres papiers disponibles en mairie, vous pouvez participer sur : passerelle-bus-seine@seinesaintdenis.fr.

À LIRE AUSSI

Le Plan climat énergie

Conscient que le dérèglement climatique n’est pas un scénario pour le futur, mais une réalité déjà en marche, le Département a adopté son plan climat énergie.


Un territoire en devenir

Le territoire de la Seine-Saint-Denis, ses paysages et son tissu urbain résultent de mutations économiques et urbaines de long terme. Les nombreux projets urbains vont profondément le modifier.

0 | 5 | 10

Dans  Transports & Déplacements

L’allocation chèque TAXI

C’est une allocation d’un montant annuel de 182,94 € versée par le Conseil général.

0 | 10