print
 

Un pas supplémentaire vers un projet ambitieux pour le Parc de la Poudrerie

Le département a élaboré le "Projet d’avenir du Parc forestier de la Poudrerie 2018-2022". Ce vendredi 20 octobre il a été présenté par Belaide Bedreddine, vice-président du département, à tous les partenaires (État, Région, EPT, villes et associations).

Il s’agit d’un projet ambitieux, pour assurer la sauvegarde de ce patrimoine exceptionnel.

Les nouvelles orientations proposées par le Département pour le développement et la préservation du parc de la Poudrerie :

- Révéler un patrimoine unique (le parc a un patrimoine industriel unique avec un paysage modelé par un siècle d’activités poudrières, c’est un site unique à l’échelle nationale et un site historique d’exception)
- Ouvrir le parc sur les villes (améliorer les accès au parc et conforter sa notoriété)
- Susciter les initiatives pour mieux accueillir des usagers plus nombreux (valoriser le patrimoine bâti, développer de nouveaux services aux usagers, faire évoluer le modèle économique du parc)
- Intensifier les usages notamment au nord du parc (rééquilibrer les usages entre le nord et le sud du parc, Activer les franges du parc en offrant des services de parc de proximité aux usagers)

Le projet est estimé à 8,5M€ de nouveaux investissements sur 5 ans.
Les engagements financiers des différents partenaires doivent être finalisés avant la fin de l’année 2017, pour lancer le projet d’Avenir 2018-2022.

Le département investit, dès 2018, plus de 500 000 euros (études, premiers travaux, sécurisation) et s’engage dans ce programme d’avenir.
Le département est gestionnaire du Parc et poursuivra cette mission.

Contact presse :
Cabinet présidence du département : Antoine Delangre-Marini : 01 43 93 93 47

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse

Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.



Adieu, l’ami  !

Déclaration de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis publiée le 12 novembre 2017 à propos de la mort de Jack Ralite.


Charte de partenariat entre le département et utb, une première avec une SCOP !



Mardi 7 novembre 2017, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental, et Charles-Henri Montaut, président-Directeur Général d’utb, première SCOP de France du bâtiment, ont signé la quatorzième charte de partenariat « Seine-Saint-Denis Égalité ».


Educ’ARTE : un nouveau catalogue culturel à disposition de tous les collégiens de Seine-Saint-Denis

Véronique Cayla, présidente d’ARTE France, et Stéphane Troussel, président du Département de Seine-Saint-Denis, ont signé un accord permettant aux 125 collèges du territoire de s’abonner à Educ’ARTE, outil d’apprentissage et d’éveil à la culture conçu par ARTE.


Mme la Ministre, les transports du quotidien en Seine-Saint-Denis, c’est maintenant qu’on en a besoin !

Madame la Ministre des Transports, vous réaffirmiez ce matin sur France Inter vouloir d’ici la fin du quinquennat permettre à chaque Français d’avoir une alternative à la voiture particulière, aux transports polluants.



Pétition lancée face aux menaces de suppression du département de la Seine-Saint-Denis

Pour Stéphane Troussel " STOP au big-bang institutionnel avec pour conséquences moins de services publics de proximité et moins de démocratie, je lance une pétition en Seine-Saint-Denis car nous ne nous laisserons pas piétiner par la machine bureaucratique élyséenne".

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 290