print
 

Toute gueule raisonnable suscite en moi un sentiment désagréable

Bertrand Bossard, artiste associé au Centquatre Paris, met en piste les élèves de 1ère année de l’ENACR en interpelant la fragilité des corps circassiens, et donc de la vie.

JPEG - 27.2 ko

Bertrand Bossard, artiste associé au Cent Quatre Paris, met en piste les élèves de 1ère année de l’ENACR. Daniil Harms (1905-1942) est un poète et satiriste, cofondateur du modernisme russe et précurseur de l’absurde : les personnages de ce désespéré plein d’humour disparaissent avant même d’exister, dans un monde imprévisible où les histoires sont souvent déraisonnables. Harms dénonce les privations, les assassinats, les travers du partage socialiste. Déplaisant au régime stalinien, il est interné dans un asile psychiatrique où il meurt, à 36 ans.
Pour évoquer Harms, Bertrand Bossard s’adresse aux étudiants de l’Ecole Nationale des Arts du Cirque de Rosny-sous-Bois (ENACR), sensibles, tragiques et peu raisonnables puisqu’ils racontent des histoires en jouant avec leurs corps, donc leur vie.

- Quand : Du 10 au 12 avril 2014
-  : Ecole Nationale des Arts du Cirque - Rosny-sous-Bois
- Tél. : 01 56 63 05 40
- www.rosny93.fr

Cirque

Ludwig, un roi sur la lune

Madeleine Louarn

Du 3 décembre 2016 au 12 décembre 2016 - MC93 - Bobigny

Drogues, parlons-en

Pour mieux comprendre les risques liés aux usages

Du 1er avril 2016 au 30 mars 2017 - Espace Tête à Tête
décembre 2016 :

novembre 2016 | janvier 2017