print
 

Stéphane Troussel réélu à la tête du Conseil départemental

Jeudi 2 avril 2015, la nouvelle assemblée départementale, composée de 42 élu-e-s, a permis de dégager une nouvelle majorité, qui a reconduit Stéphane Troussel à la présidence du Conseil départemental. Reportage.

C’est une assemblée désormais paritaire, composée de 21 hommes et de 21 femmes, qui a réélu Stéphane Troussel à la tête du Conseil départemental. L’élu du canton de La Courneuve, qui a connu une première mandature en 2012, a donc reçu une nouvelle fois la confiance d’une claire majorité, composée des groupes socialiste, écologiste, Front de gauche, de la gauche citoyenne et du Parti radical de gauche.
Devant une assistance fournie, le président fraîchement réélu a en premier lieu tenu à remercier ses pairs pour l’avoir réinvesti dans ses fonctions. Il a également salué le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, prédécesseur à son poste venu assister à l’investiture. Il a aussi rendu hommage à Claude Dilain, ancien conseiller général et maire socialiste de Clichy-sous-Bois décédé récemment.

Avant de rappeler ses ambitions, inchangées, pour le Département, « Notre objectif, notre ligne de conduite, c’est l’égalité. La première de nos priorités, c’est donc de concentrer nos efforts sur l’investissement pour répondre à la fois aux urgences et préparer l’avenir dans des secteurs déterminants pour le quotidien des habitants de Seine-Saint-Denis », a expliqué Stéphane Troussel.

Education, petite enfance, transports, mais aussi culture et santé : dans tous ces domaines, le président du Conseil départemental a promis de maintenir le cap, et même, dans certains cas, d’accélérer la cadence.

« Dans le département le plus jeune de France, il serait irresponsable de relâcher nos efforts en matière d’éducation », a-t-il martelé. Fidèle à sa politique de la précédente mandature, le Conseil départemental poursuit ainsi sur sa lancée : un second plan d’investissement en faveur des collèges -le plan Ambition collèges 2020- prendra en effet le relais des 12 établissements déjà inaugurés à la rentrée 2014.

Parmi les autres domaines prioritaires balisés par le président figurent également la petite enfance - avec un Plan Parentalité prévoyant la création de 3500 places d’accueil supplémentaires - et les transports, puisque « la Seine-Saint-Denis est le territoire d’Ile-de-France qui va connaître le plus grand nombre de projets de transports dans les prochaines années ».

Une politique d’investissement qui se double selon Stéphane Troussel d’un rôle de bouclier social, que le Conseil départemental n’est pas près d’abandonner. Dans un contexte rendu difficile par la baisse des dotations de l’Etat, le président a toutefois rappelé que le Département satisferait évidemment à ses missions de redistribution des allocations (RSA, autonomie handicap et personnes âgées), sans oublier son rôle moteur en matière de créations d’emplois.

« Nous devons permettre à chaque habitant de Seine-Saint-Denis de trouver par l’emploi les conditions de vie et de dignité auxquelles il aspire. Et pour cela, nous devons nous appuyer sur le formidable dynamisme économique de notre département, mais en veillant chaque fois à en faire bénéficier les habitants. » Les chartes Seine-Saint-Denis Egalité, visant à stimuler l’emploi local dans les grandes entreprises venant s’implanter sur le territoire, mais aussi le secteur porteur de l’Economie sociale et solidaire sont donc appelés à se développer.

Dans son intervention, Stéphane Troussel a aussi pris l’engagement que ces multiples efforts d’investissement seraient assortis d’une « gestion saine et rigoureuse », incluant à la fois une fiscalité modérée et une poursuite du combat contre les emprunts toxiques, déjà largement mené depuis 2012.

Il était ensuite temps de passer à l’élection des 12 vice-président(e)s et des 4 conseiller(e)s départementaux (ales) délégué(e)s, affectés chacun à une compétence particulière.

Le discours du nouveau président était salué par des citoyens, venus en curieux ou en soutien. « J’ai globalement bien aimé son discours. Sur tout ce qui a déjà été entrepris, ça doit continuer en ce sens » estimait ainsi Yandé Diop. Et cette habitante de Seine-Saint-Denis, mère de deux collégiens et par ailleurs agente du Département au service central de la PMI, de souhaiter que le Département mette les bouchées doubles sur « l’éducation, les transports et les personnes âgées ».
Aux 42 conseillers départementaux nouvellement élus – majorité déterminée ou opposition constructive - de satisfaire désormais ces exigences, pour faire justice à ces paroles de Claude Dilain sur lesquelles Stéphane Troussel terminait, en forme d’hommage, son intervention : « Les habitants des quartiers populaires ne demandent pas la lune, ils veulent simplement vivre comme tout le monde »

Christophe Lehousse

JPEG - 96 ko
  • Les 42 élu-e-s du Conseil départemental
  • L'exécutif du Conseil départemental
  • Stéphane Troussel, le Président sortant, a introduit la séance d'installation du Conseil départemental
  • Yvon Kergoat, le doyen de l'assemblée a présidé cette séance d'installation
  • Magalie Thibault la plus jeune élue de l'assemblée fut chargée du dépouillement des votes désignant le Président
  • Le Président de l'Assemblée Nationale Claude Bartolone félicite Stéphane Troussel réélu à la tête du Département
  • Des conseillers généraux de l'ancienne mandature sont venus saluer les nouveaux conseillers départementaux

à lire aussi

Focus sur le nouvel exécutif

L’assemblée départementale a également élu un nouvel exécutif, composé de 12 vice-présidents et de 4 conseillers départementaux délégués. Présentation de quelques-uns de ses membres.


Vos élu-e-s par canton

42 conseillers départementaux élus pour six ans au suffrage universel lors des élections départementales.


Résultats du second tour des élections départementales

Les résultats du second tour des élections départementales. La séance d’installation de votre nouveau Conseil départemental (ex-Conseil général) a eu lieu jeudi 2 avril à l’Hôtel du Département à Bobigny.


Résultats du premier tour des élections départementales

Les résultats du premier tour des élections départementales. Elles remplaçaient les élections cantonales pour désigner les membres du Conseil départemental (ex-Conseil général) dans le cadre de votre canton. Le second tour a eu lieu le dimanche 29 mars.