print
 

Schéma départemental de la petite enfance et de la parentalité 2014-2017

Ce schéma est complémentaire du plan « Petite Enfance et Parentalité » 2015-2020 adopté en séance le 16 octobre 2014, par lequel le Conseil général s’engage dans cette politique de manière exceptionnelle. Ce plan prévoit en effet de créer 3 500 nouvelles places d’accueil et de doubler son effort d’investissement dans les crèches, les PMI et les circonscriptions sociales, grâce à un budget de 80 millions d’euros.

Le 25 novembre 2014, Stéphane Troussel, Président du conseil général, Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, des Personnes âgées et de l’Autonomie et Jean-Pierre Tourbin, Président du conseil d’administration de la CAF 93 ont signé, en présence de M. Deroussen, président du CA de la CNAF et de M. Galli, Préfet de la Seine-Saint-Denis, le schéma départemental de la petite enfance et de la parentalité 2014-2017.

Expérimenté en Seine-Saint-Denis, le schéma est un instrument de coordination qui associe le département, l’Etat et la CAF mais qui est également ouvert à la signature de l’ensemble des acteurs impliqués dans le champ de la petite enfance.

Ce schéma est complémentaire du plan « Petite Enfance et Parentalité » 2015-2020 adopté en séance le 16 octobre 2014, par lequel le Conseil général s’engage dans cette politique de manière exceptionnelle. Ce plan prévoit en effet de créer 3 500 nouvelles places d’accueil et de doubler son effort d’investissement dans les crèches, les PMI et les circonscriptions sociales, grâce à un budget de 80 millions d’euros.

La Seine-Saint-Denis est non seulement le département où le taux de natalité est le plus élevé de France métropolitaine, mais également celui où le taux de couverture des besoins en mode d’accueil du jeune enfant reste le plus faible : 30% contre 50% au niveau national. Le plan « Petite Enfance et Parentalité » propose donc une nouvelle aide pour la création de 2 500 nouvelles places d’accueil collectif au sein de structures publiques ou privées. Une cartographie prioritaire a été élaborée en prenant en compte pour chaque commune le taux de couverture et les revenus annuels des familles. En outre, 1 000 nouvelles places d’accueil individuel seront créées, notamment à travers l’aide à la construction de près de 50 nouvelles « Maisons des Assistantes Maternelles » (MAM).

Le plan prévoit également un programme exceptionnel de rénovation et de modernisation des 55 crèches départementales, des 117 centres de PMI et de planification familiale ainsi que des circonscriptions de service social et ASE. Les priorités de cet investissement sont d’améliorer la qualité du cadre d’accueil des enfants et des familles mais aussi d’améliorer les conditions de travail des personnels, la performance énergétique et l’accessibilité des bâtiments aux personnes en situation de handicap. Les crèches feront également l’objet d’aménagements de leurs espaces extérieurs et jardins d’enfants afin d’y développer de nouvelles activités d’éveil.

Dès 2015, des opérations de rénovation lourde seront engagées dans les crèches Voltaire à Montreuil, Floréal à Romainville et Jean-Jaurès à la Courneuve ainsi que dans les circonscriptions ASE/PMI ou de service social à Clichy-sous-Bois, au Blanc-Mesnil, à Bondy et Villemomble.

Soutenu par la banque de développement du Conseil de l’Europe et la banque européenne d’investissement, le plan « Petite Enfance et Parentalité » constitue un engagement historique du conseil général en faveur de l’enfance et de la famille, politique essentielle pour l’avenir de notre département.

JPEG - 96.8 ko

Visite de la crèche Léon-Blum à Bondy, mardi 25 novembre 2014

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400