print
 

Salon du livre et de la presse jeunesse : sur les pas d’Alice

Le Salon du livre et de la presse jeunesse avec Alice comme invitée d’honneur a reçu près de 140000 visiteurs à Montreuil. Un succès pour cette édition 2015 malgré le contexte particulier consécutif aux attentats de novembre.

Dès l’entrée du Salon, un chatoiement de couleurs. Tous les stands des éditeurs exposent des monceaux de livres, albums, romans, BD, mangas… Chacun d’eux a pour l’occasion revêtu sa plus belle couverture. Dans les allées, tous les visiteurs s’accordent à dire que cet univers de beauté, d’imaginaire et de connaissances est une bouffée d’oxygène après ces dernières semaines tragiques.

En 2014, le secteur de l’édition jeunesse a connu une croissance de son chiffre d’affaires : + 4,3 %, soit plus de 357 millions €, avec 87 millions d’exemplaires vendus (+ 0,6 % par rapport à 2013). Et c’est heureux ! Pas seulement d’un point de vue économique, mais il est rassurant de voir qu’autant d’argent, de temps, de talents soient consacrés à cultiver l’intelligence, l’esthétisme, l’esprit critique et l’imaginaire chez nos enfants. Qu’autant de personnes, de bibliothèques, d’écoles, de parents, de centres de loisirs, de collectivités locales comme le Département de la Seine-Saint-Denis comptent sur la littérature pour préparer la jeunesse et son avenir.

Cette année, Alice et son pays des merveilles était l’invitée d’honneur du Salon. Une incursion dans le royaume de l’absurde de Lewis Carroll, une plongée dans l’illusion où le vrai et le faux s’amusent à se mêler, à nous perdre pour mieux nous aider à nous retrouver. Rien de tel aujourd’hui pour remettre le réel en perspective, sortir du terrier, relever la tête et s’en sentir grandi.

Sur les pas d’Alice

Vite, dépêchez-vous, vous êtes en retard ! Remettez votre montre dans votre gousset et partez comme le lapin et Alice pour le royaume où la réalité se mêle à la fiction. L’œuvre de Lewis Carroll est cette année le thème du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis. Nouveauté : quatre scènes thématiques pour montrer l’étendue et la diversité de la littérature jeunesse. Le sourire du chat du Cheshire flotte au-dessus de la scène littéraire : lectures, rencontres d’auteurs, battle de critiques littéraires…

Le Chapelier fou vous attend pour prendre le thé sur la scène graphique. Le jeune public y découvrira le jeu entre narration et dessin grâce à des lectures dessinées, défis graphiques, concerts de BD… Soufflant la fumée de son narguilé, la chenille vous parle sur la scène vocale.

Le livre audio se renouvelle aujourd’hui grâce aux nouvelles technologies, lectures musicales et dessinées au programme. Gare à votre tête, la reine de cœur règne sur la scène multimédia. Royaume de l’hybridation et des nouvelles formes de création, on y trouve les trois outils numériques créés par le Salon (biblio-connexion, Popapp et Juke-Box ados) et tout ce qui est à la frontière entre séries, jeux vidéo, dessins animés. Et bien sûr, tous les stands des éditeurs, les héros de BD, de manga, de romans, les livres pour les tout-petits, les albums….
Le Salon est subventionné par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

Georges Makowski

- slpj.fr

JPEG - 78 ko

De gauche à droite, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental, Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes âgées et de l’Autonomie, Sylvie Vassallo, Directrice du Salon du livre et de la presse jeunesse et Patrice Bessac, Maire de Montreuil, lors de leur visite inaugurale du Salon le 2 décembre dernier.

à lire aussi