print
 

Removing

Noé Soulier

JPEG - 10.7 ko

L’observation des mouvements d’autrui peut susciter des expériences proprioceptives et kinesthésiques. Noé Soulier aimerait explorer cet aspect de la perception du mouvement en travaillant à partir de mouvements définis par des buts pratiques : frapper, éviter, atteindre, etc. Contrairement aux mouvements définis de manière géométriques ou mécanique, il s’agit d’un vocabulaire de gestes que les danseurs partagent avec le public. On pense rarement à former une ligne avec sa jambe ou à laisser tomber le poids de son bras, tandis que la plupart de nos mouvements quotidiens sont motivés par des buts pratiques : atteindre un lieu, saisir un objet, éviter un meuble... Le fait de s’appuyer sur un vocabulaire commun permet d’accentuer l’empathie et la résonance kinesthésique.
- Quand : Du 12 au 16 octobre
- Où : Centre National de la Danse - Pantin
- Tél. : 01 41 83 98 98
- www.cnd.fr

Danse
octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017