print
 

Pulvérisés

Deux comédiens, quatre voix et un dispositif théâtral fascinant pour décortiquer les rouages et les ravages intimes de la mondialisation.

JPEG - 15.9 ko

La course effrénée au profit, le dérèglement du marché financier, et leurs travers les plus sombres, autant de mauvais rêves auxquels Pulvérisés donne forme, avec l’urgence du dire.
Dire la mondialisation et ses rouages incontrôlables qui nous relient, à notre insu, à l’exemple de ces quatre personnes prises au hasard de l’organigramme d’une grande firme ; quatre anonymes qui livrent leur solitude, leur fragilité, leur aspiration aussi à un ailleurs meilleur, quelque part ; où ? À la manière de Georges Pérec dans L’Augmentation, Alexandra Badea oublie les canons du théâtre traditionnel. Son écriture radicale, récompensée, réinvente avec force poésie la liberté d’expression de nos voix intérieures. Passée au plateau avec une envie instinctuelle, cette mise en scène porte haut, non sans humour aussi, cette langue, ces vies qui se racontent pour nous emplir d’une fraternité, nouvelle.

- Quand : Du 19 mars au 5 avril 2014
-  : Théâtre de la Commune - Aubervilliers
- Tél. : 01 48 33 16 16
- www.theatredelacommune.com

Théâtre