print
 

Prolongement de la ligne 14

Déclarée d’utilité publique, les travaux du prolongement de la ligne 14 vont pouvoir débuter fin 2013.

La Préfecture de Seine-Saint-Denis en lien avec les Préfectures de Paris et des Hauts de Seine vient de déclarer l’utilité publique du projet de prolongement de la ligne 14 à Saint-Ouen, étape nécessaire pour pouvoir débuter les travaux.

Estimé à 1,2 milliard d’euros, le projet - sur lequel le STIF et la RATP travaillent depuis 2008 - a pour objectif d’améliorer de manière urgente les conditions de transport des 610 000 voyageurs qui empruntent quotidiennement la ligne 13. Le prolongement de la ligne 14 à Saint-Ouen constitue la première réalisation concrète du Grand Paris Express.

Ce projet est inscrit au Plan de mobilisation pour les transports en Île-de-France qui prévoit un financement à hauteur de 70 % par la Région Île-de-France, la Mairie de Paris, le Conseil général des Hauts-de-Seine, le Conseil général de la Seine-Saint-Denis et à hauteur de 30 % par la SGP.
Au mois de décembre 2012, l’avant-projet sera soumis aux Conseils d’Administration du STIF et de la RATP. A l’issue des études détaillées, les travaux pourront commencer dans les délais prévus, soit à la fin de l’année 2013.

Entièrement souterrain, le prolongement sera d’une longueur d’environ 5,8 km et traversera les communes de Paris (8ème, 9ème et 17ème arrondissements), Clichy-la-Garenne, Saint-Ouen et Saint-Denis.
4 stations seront aménagées : Pont Cardinet, Porte de Clichy, Clichy-St-Ouen-RER et Mairie de Saint-Ouen.

Un site pour le garage et l’entretien des trains automatiques sera construit.
La ligne sera intégralement accessible aux handicapés. Elle sera en correspondance avec les deux branches de la ligne 13, aux stations Porte de Clichy et Mairie de Saint-Ouen, le projet permettra de « décharger » la ligne 13 d’environ un quart de ses voyageurs grâce à l’attrait d’une ligne 14 moderne (entièrement automatique), rapide et performante. La ligne 14 sera donc une vraie alternative pour de nombreux usagers de la ligne 13 qui pourront bénéficier de temps de trajet plus courts et plus réguliers, et se rendre ainsi plus facilement vers les pôles d’activité, dans Paris et en petite couronne.

Un projet pour améliorer les conditions de transport de la ligne 13
Avec près de 610 000 voyageurs par jour, la ligne 13 est aujourd’hui une ligne surchargée qui entraîne des conditions de transport difficiles pour les voyageurs.

Etudes d’avant-projet : Décembre 2012
Début des travaux : Fin 2013
Mise en service : Horizon 2017

Source : STIF.

JPEG - 87.6 ko
À LIRE AUSSI

Le très haut débit en Seine-Saint-Denis

L’État, le Conseil général et Orange ont signé une convention pour le déploiement du très haut débit en Seine-Saint-Denis.


Conférence départementale sur le climat et l’énergie

Pas moins de 115 acteurs locaux se sont réunis, le 8 décembre, lors de la Conférence départementale sur le climat et l’énergie. Cette journée a permis de retracer l’histoire de l’élaboration du Plan Climat Énergie.


Le risque inondation en Seine-Saint-Denis

Assumer le risque inondation en Seine-Saint-Denis est un enjeu majeur pour le développement du Département.


Escale d’eau

A découvrir : Un lieu et des actions spécifiques pour refaire une place à l’eau en Seine-Saint-Denis.


Priorité aux transports en commun

Des transports adaptés aux besoins quotidiens.

0 | 5 | 10

Dans  Transports & Déplacements

T Zen 3

Le T Zen 3 est un projet de transport en commun, en site propre, qui circulera sur l’ex-RN3 de Paris à la station Gargan aux Pavillons-sous-Bois (T4).


Améthyste

Le forfait Améthyste évolue. Simplifiez-vous la vie ! Consultez votre dossier en ligne.


Carte des trafics moyens journaliers

Elle présente les niveaux de circulation générale à la journée sur l’ensemble des sections du réseau de voiries départementales.


Carte solidarité transport

Une aide pour utiliser les transports en commun d’Île-de-France


Les chantiers en cours sur nos routes

Le Département engage des travaux d’aménagement pour améliorer les conditions de déplacements, ces travaux peuvent impacter sur la circulation.


L’allocation chèque TAXI

C’est une allocation d’un montant annuel de 182,94 € versée par le Conseil général.

0 | 10