print
 

Plan logement du Gouvernement

Plan logement du Gouvernement : "derrière la grande simplification coups bas sur le logement social à tous les étages".

Le Gouvernement vient d’annoncer officiellement après plusieurs semaines d’approximations son "plan logement". Malgré les alertes des associations, des bailleurs et notamment du courrier de Stéphane Troussel au Ministre de la cohésion des territoires Jacques Mézard, le Gouvernement s’entête à faire peser sans compensation réelle sur le logement social, 1,5 milliard d’euros de diminution du budget des APL. Le modèle du logement social est sacrifié, plaçant les bailleurs dans une équation financière impossible, les empêchant de rénover et de construire de nouveaux logements, d’entretenir leur parc et de mettre en œuvre les programmes de renouvellement urbain. Ce sont les conditions d’habitation des locataires du logement social qui sont sacrifiés par ce gouvernement.

Le maintien des dispositifs d’exonération fiscale de type « Pinel » ou encore l’arrivée d’une nouvelle exonération sur le foncier démontrent clairement que le Gouvernement entend faire payer au logement social l’attractivité des offres et les bénéfices des promoteurs. Les étudiants et les plus précaires vont être placés dans une situation d’insécurité dans l’accès au logement avec l’arrivée du bail mobilité de 1 à 10 mois, au bénéfice des propriétaires qui pourront louer sur Airbnb l’été leur logement.

Ce qui marque enfin ce Plan logement, c’est l’absence totale de proposition en faveur d’un rééquilibrage entre les territoires dans l’effort de construction. L’égalité et la mixité sociales sont sacrifiées sur l’autel du laisser-faire, les ghettos de riches pourront continuer de prospérer et la Seine-Saint-Denis peut attendre longtemps que les Maires de l’Ouest de la région Ile-de-France respectent la loi SRU.

Ce gouvernement joue aux apprentis sorciers avec un secteur fragile et complexe, essentiel pour l’activité économique notamment des entreprises du bâtiment.

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse

Loi d’amnistie des banques sur les emprunts toxiques : c’est toujours non !

Mardi 14 mai, le projet de loi visant à « sécuriser les emprunts toxiques » sera examiné au Sénat après une première invalidation par le Conseil constitutionnel lors de la dernière loi de finances.


Projet partenarial Jeunes, police et justice

Lundi 12 mai, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, participera à la restitution du projet Jeunes, police et justice en Seine-Saint-Denis mené par l’AFPAD avec le concours du Conseil général, de la Police nationale, du Tribunal d’instance de Bobigny et de l’Éducation nationale.


2ème rendez-vous « égalité et compétence » avec la SNCF

2ème rendez-vous « Egalité et compétence », lors duquel 130 séquano-dionysiens pré-sélectionnés par les services départementaux auront l’opportunité de passer des entretiens avec des recruteurs de SNCF.


Visite de Laurence Rossignol, secrétaire d’État à la famille et aux personnes âgées, à la crèche départementale Guynemer à Dugny

Le 11 avril à 15h30, Laurence Rossignol, nouvelle secrétaire d’État à la famille et aux personnes âgées, consacrera son premier déplacement ministériel à la visite de la crèche départementale Guynemer à Dugny, aux côtés de Stéphane Troussel.


Les 20 ans de l’unité équestre police de la Seine-Saint-Denis

Cérémonie vendredi 11 avril à 15 heures au Parc Georges-Valbon, Centre équestre UCPA, à La Courneuve.


Une nouvelle victoire contre les emprunts toxiques : la Seine-Saint-Denis fait condamner DEPFA

Le Tribunal de Grande Instance de Paris vient aujourd’hui de donner raison au Département de la Seine-Saint-Denis dans son action contre la banque DEPFA au sujet d’un emprunt toxique d’un montant de 10 millions dont le taux a atteint plus de 30%.


Rencontre départementale de l’Observatoire des violences envers les femmes

Prévenir, détecter, agir pour lutter contre le fléau des violences envers les femmes, le vendredi 7 mars à la Bourse départementale du Travail de Bobigny.


Le Département encourage le droit d’entreprendre au féminin

Samedi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, Stéphane Troussel, Président du Conseil général, organise une table-ronde intitulée "Devenir cheffe d’entreprise en Seine-Saint-Denis, parcours de créatrices et repreneuses d’entreprises : motivations, difficultés et réussite".


Lancement du schéma territorial de service aux familles en Seine-Saint-Denis

Visite de Dominique Bertinotti à la crèche départementale Jean-Jaurès aux côtés de Stéphane Troussel le jeudi 27 février à 9h30.


Le prolongement du T1 déclaré d’utilité publique

C’est avec une immense satisfaction que Stéphane Troussel a appris l’annonce de la signature officielle, le 17 février 2014, de la déclaration d’utilité publique du projet de prolongement du tramway T1 de Bobigny à Val de Fontenay.

0 | ... | 170 | 180 | 190 | 200 | 210 | 220 | 230 | 240 | 250 | ... | 290