print
 

Pierre Joxe, nouveau Médiateur du Département

Pierre Joxe a pris ses fonctions de Médiateur du Département, exercées à titre bénévole, lors d’une cérémonie, à l’Hôtel du Département à Bobigny mardi 10 mai 2016, en présence de personnalités et d’élu.e.s de Seine-Saint-Denis, dont Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental.

Dans l’assistance de l’Hôtel du Département à Bobigny ce mardi 10 mai, les regards sont captivés et les oreilles tendues vers une voix qui porte : celle de Pierre Joxe, ancien ministre de l’Intérieur puis de la Défense de François Mitterrand, avant de devenir Président de la Cour des Comptes puis membre du Conseil constitutionnel. C’est la voix d’un homme d’État et d’expérience -81 ans- qui explique posément pourquoi il a accepté d’endosser les fonctions de Médiateur de la Seine-Saint-Denis, parce que la Seine-Saint-Denis, est « un département puissamment intéressant pour la République. »

Intéressant parce que Pierre Joxe en devenant Médiateur départemental compte bien « faire prendre conscience à tous les étages de notre société que le moyen de l’égalité, c’est l’inégalité. En Seine-Saint-Denis, il faut plus d’enseignants, mais aussi les mieux formés, ajoute-t-il. Il faut aussi que les déséquilibres du versement du RSA ne pèsent pas sur des Départements aux ressources profondément inégales. »

Un combat pour la « République sociale » qu’il partage avec Stéphane Troussel. Le président du Conseil départemental a rappelé, en ce jour symbolique du 10 mai, 35e anniversaire de l’élection de François Mitterrand, sa volonté de continuer de peser politiquement pour une recentralisation du financement du Revenu de Solidarité Active. « Une nécessité, à l’heure où les collectivités ont montré qu’elles savaient construire des politiques publiques de solidarité fortes, mais qui se retrouvent souvent aujourd’hui avec des capacités financières amoindries. » 

Ce qui n’empêche pas la Seine-Saint-Denis de renforcer encore le rôle de la Médiature départementale créée en 2009 pour améliorer « l’accueil et l’écoute des usagers » en faisant appel, de manière bénévole, à un personnage de la stature de Pierre Joxe. L’ancien député de la circonscription rurale de Saône-et-Loire sera en effet au service des habitants en cas d’absence de réponse, de litige non résolu avec un service du Département.

Avec son équipe de correspondants organisés en permanence à Montreuil, Pierrefitte, Neuilly-sur-Marne ou Bobigny, il sera « indépendant et neutre » pour rechercher une solution et apporter dans tous les cas une réponse détaillée à l’usager. « Ce sera un travail de mise en relation, synthétise le Médiateur, parce qu’il y a des gens qui peuvent avoir le plus grand mal avec un papier administratif, le plus grand mal aussi à se faire comprendre s’ils ne parlent pas couramment le français. Cette fonction d’intermédiaire aidera les gens du département à mieux faire valoir leurs droits, à les défendre. Et puis, je serai aussi là pour signaler au Président du Département s’il y a des choses à améliorer dans le fonctionnement de l’administration départementale. »

Voilà, donc une nouvelle mission de service public pour l’inépuisable Pierre Joxe, auteur en 2014 du livre « Soif de justice » et « devenu avocat sur le tard » en 2010 afin de « se mettre au service de la justice des mineurs ». Avec l’envie cette fois de servir un département qui, conclut-il, est « aussi celui du discours de Jean Jaurès à la Butte du Chapeau-Rouge ».

Le 25 mai 1913 au Pré-Saint-Gervais, le leader pacifiste haranguait, avec sa verve habituelle, une foule de plus de 150 000 personnes et plaidait pour « un avenir de justice ». « Un vrai discours de rassemblement », prolonge Pierre Joxe. Et, il a été prononcé sur le territoire de la Seine-Saint-Denis. Pas ailleurs ! »

Frédéric Haxo

JPEG - 71.1 ko

Le Médiateur du Département pour qui ?
Usager d’un service public du Département, un différend peut vous opposer à l’administration départementale.
Une seule condition : avoir échoué dans vos démarches préalables auprès du service concerné.

Pour quoi ?
Le Médiateur est compétent dans tous les domaines où les services départementaux agissent : les crèches, les aides aux personnes âgées et handicapées, la PMI, le service social, l’Aide sociale à l’enfance, les collèges, la jeunesse, l’eau et l’assainissement, la voirie, les parcs départementaux, etc.

Le Médiateur peut être saisi par toute personne ou organisme dans le champ des compétences du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

Comment vous adresser au Médiateur ?

En rencontrant un correspondant du Médiateur
Prenez rendez-vous au 01 71 29 52 76 ou par mail :
mediateur@seinesaintdenis.fr

Les permanences sont organisées :
- à Montreuil, le 2e jeudi du mois, à 10 h 00
- à Pierrefitte, le 3e mercredi du mois, à 10 h 00
- à Neuilly-sur-Marne, le 4e mercredi du mois, à 14 h 00
- à Bobigny ( dates sur demande ).

Par lettre simple accompagnée de tous les documents nécessaires à la bonne compréhension de votre litige, adressée à :
Médiature départementale
Hôtel du Département
93006 Bobigny cedex

Par internet
À l’aide du formulaire mis en ligne sur le site du Conseil
départemental
ou directement à l’adresse :
mediateur@seinesaintdenis.fr

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400