print
 

Pétition pour le maintien des services publics de proximité

Comment ferons-nous demain ?

Demain, qui accueillera les enfants des 55 crèches départementales et les familles suivies dans les 117 PMI ? Qui protègera l’enfance en danger ? Qui entretiendra les 350 km de routes départementales et les 8 parcs départementaux ? Qui soutiendra la culture pour tous, les associations et les clubs sportifs ? Qui construira de nouveaux collèges numériques ? Qui délivrera le chèque réussite de 200 € aux élèves à l’entrée en sixième ? Qui financera les aides sociales ? Qui construira et entretiendra des logements sociaux de qualité pour les habitants du département ? Qui portera la voix des quartiers populaires ? Qui luttera contre les discriminations et les inégalités ? Et demain, quelle transparence démocratique sans élu.e.s de proximité ?

Voilà quelques-unes des nombreuses questions de notre quotidien, posées par le nouveau « big bang » institutionnel préparé par le gouvernement, qui vise à supprimer purement et simplement le Département de la Seine-Saint-Denis, sans aucune réponse concrète.
Sous couvert de « modernité », ce projet complexe et technocratique, ni faisable, ni rentable, aura un impact négatif immédiat sur la qualité des services publics de proximité et risque de paralyser la réalisation de projets majeurs et décisifs pour notre territoire, comme le Grand Paris des transports ou les Jeux Olympiques de 2024.

Parce que nous voulons plus de services publics de proximité, pas moins,
Parce que nous voulons plus de démocratie, pas moins.

Nous disons Oui au Grand Paris des projets qui booste notre territoire pour plus d’égalité,
Nous disons Non au Grand Paris centralisateur qui casse les services publics de proximité.

Pour télécharger et imprimer la pétition :

PDF - 513.2 ko
À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.

Dans  L’essentiel du Département

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.