print
 

Partenariat entre l’IGN et le Département

Le 10 février 2014, le Conseil général et l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) signaient une convention de partenariat. Une première en France !

Le Département de la Seine-Saint-Denis et l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) ont signé la première convention d’intégration d’un canevas géodésique dans les référentiels nationaux de l’IGN.

JPEG - 30.2 ko

Cette convention de partenariat a été signée par Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis et Pascal Berteaud, Directeur général de l’Institut national de l’information géographique et forestière.

Une initiative inédite en France

C’est la première fois que des points de canevas créés par d’autres organismes vont venir nourrir le serveur national IGN de fiches géodésiques.

Dans le mouvement de mutualisation et de large diffusion des données publiques engagé par le Premier ministre, il est apparu opportun que les réseaux géodésiques publics, nationaux ou locaux, qui constituent le socle de l’équipement géographique français, soient non seulement objets de l’attention des acteurs de la description et de l’aménagement du territoire, mais aussi « garantis » par l’IGN.

De nombreuses collectivités ont constitué un réseau géodésique ou de nivellement, mais n’ont pas de structure adaptée à la diffusion de telles données pourtant publiques. L’intégration de leurs canevas dans la base géodésique de l’IGN leur apporte cette capacité. Dans le même esprit, les services du Conseil général vont contribuer activement à la maintenance de l’information géographique du département par un processus coopératif. C’est tout le sens de la convention signée.

Pour la mutualisation et la mise à disposition des données publiques cette première convention liant les deux institutions concrétise leur volonté d’une mutualisation des ressources géographiques et d’une mise à disposition de données. Ainsi, les données produites et relevées par l’ensemble des services départementaux viendront enrichir la base de données géographiques de référence de l’IGN : le Référentiel à Grande Échelle (RGE).

Des outils plus complets pour un territoire de projets

La Seine-Saint-Denis est un territoire de projets : Grand Paris Express, construction de logements, réhabilitation de friches urbaines ou industrielles, ce département est en train de changer de visage.

Pour tous les intervenants (aménageurs, opérateurs, entreprises), pouvoir disposer d’une base de données complète est un atout et la garantie de pouvoir réaliser des projets plus facilement et dans de meilleurs calendriers. L’IGN a pour vocation de décrire la surface du territoire national et l’occupation de son sol, d’élaborer et de mettre à jour l’inventaire permanent des ressources forestières nationales. Il produit toutes les représentations appropriées des données rassemblées, les diffuse et les archive. Il contribue ainsi à l’aménagement du territoire, au développement durable et à la protection de l’environnement, à la défense et à la sécurité nationale, à la prévention des risques, au développement de l’information géographique et à la politique forestière en France et à l’international.

Deux sites pour aller plus loin :
Le portail de l’IGN : www.ign.fr
Le géo-portail de la Seine-Saint-Denis : www.geoportail93.fr

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400