print
 

Parcours « changement climatique » pour les 6e du collège Marais-de-Villiers

Vendredi 3 avril 2015 à la maison du parc départemental Jean-Moulin les Guilands à Bagnolet, des élèves de 6e du collège Marais-de-Villiers à Montreuil ont montré, à l’aide d’expériences, leur savoir en matière de climat.

Pendant une semaine, des élèves de sixième ont travaillé dans le cadre d’une classe découverte sur le thème du changement climatique. Grâce aux animateurs de l’association Planète sciences, les enfants ont expérimenté des solutions possibles pour limiter les impacts du changement climatique sur l’homme et l’environnement. Pour comprendre, rien de tel que de fabriquer soi-même thermomètre, chauffe eau solaire, voiture électrique ou encore anémomètre…

Les jeunes scientifiques ont ainsi pu mieux comprendre les enjeux du climat et leur possibilités de jouer un rôle actif pour limiter le réchauffement de la planète à quelques mois du sommet mondial COP21 qui se tiendra en Seine-Saint-Denis. Ils ont également expliqué à Stéphane Troussel, président du Conseil départemental, à Emmanuel Constant, 5e vice-président chargé de l’éducation et à Tony Di Martino, maire de Bagnolet, ce qu’ils avaient acquis lors de ce parcours « changement climatique » élaboré par le Conseil départemental et l’association via ses animateurs scientifiques.

JPEG - 72.9 ko

à lire aussi

5è Conférence départementale Plan Climat Air Énergie

La 5è Conférence départementale Plan Climat Air Énergie intitulée Donner corps à la COP : explorer de nouvelles manières de faire ensemble, a eu lieu le 10 décembre 2015 au Bourget à Espaces Générations climat de la COP21.


La Seine-Saint-Denis conquise par la géothermie

Après avoir connu un premier forage précurseur à Tremblay il y a 30 ans, la Seine-Saint-Denis voit les exemples de géothermie se multiplier sur son territoire. Dernière inauguration en date : la nouvelle usine de géothermie de Villepinte, mise en service lundi 7 décembre.


Mieux vivre en ville grâce à l’agriculture de proximité ?

Présente à la COP21, la Seine-Saint-Denis est venue débattre avec des Italiens, Suisses, Anglais, Marocains, Espagnols, Américains de la pertinence de développer en ville une agriculture de proximité.


Dans le secret des délégations brésilienne, marocaine ou encore chypriote

Ils sont étudiants en relations internationales dans des universités de Seine-Saint-Denis. Grâce notamment à un partenariat avec le Département, ils ont pu intégrer la délégation d’un des 150 pays actuellement représentés à la COP21. Premières impressions.


Inauguration de la galerie des solutions et du stand du Département

Depuis le 30 novembre la Seine-Saint-Denis accueille le public sur son stand à l’espace Générations climat, plus loin vous trouverez la Galerie des solutions, deux espaces inaugurés le mardi 2 décembre.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30