print
 

Parc départemental Georges-Valbon : coup d’envoi de la concertation en ligne

Vous avez jusqu’au 20 septembre pour donner votre avis sur les futurs aménagements du parc Georges-Valbon à la Courneuve. L’avenir de cet espace vert d’exception a suscité bien des polémiques, mais aujourd’hui l’heure est à la concertation. Pour donner le top départ de cette nouvelle phase de co-construction citoyenne, Stéphane Troussel, le Président du Conseil départemental, est parti à la rencontre des usagers du parc ce mercredi 26 août 2015.

La Courneuve. Une fin août ensoleillée où les cygnes et les foulques du Grand lac se prélassent. Autour d’eux, joggers, cyclistes et groupes d’enfants ne semblent guère les impressionner. Plus loin, des discussions s’organisent en attendant la conférence de presse organisée par Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental.

Des passants remplissent sur tablette numérique le questionnaire mis à leur disposition. Jacques, jeune retraité, est l’un des premiers à le remplir. « A quelle fréquence vous rendez vous dans ce parc ? » : « Tous les matins à vélo, car ici c’est formidable. Je peux faire un circuit de 15 km dans la nature. J’espère qu’il n’y aura pas de constructions pour abimer tout cela. Ce serait idiot d’abaisser la qualité de cet espace de verdure ». Stéphane Troussel le rejoint et le rassure : « je peux vous affirmer que nous ne vendrons pas une seule parcelle de l’emprise historique. Il n’y aura aucun logement construit à l’intérieur du parc ».

JPEG - 47.9 ko

Aménageur et propriétaire de cet espace vert depuis 50 ans, le Département de la Seine-Saint-Denis a décidé de rebondir après les débats et polémiques suscités ces derniers mois par un projet architectural pharaonique de 24 000 logements empiétant sur l’intérieur du parc. « Maintenant, nous voulons reprendre la main sur ce débat qui nous appartient à nous habitants et élus de la Seine-Saint-Denis ».

Face à la presse, Stéphane Troussel présente le questionnaire qui vient d’être mis en ligne sur le site web du Conseil départemental. « Il va nous aider à construire un vrai projet d’avenir pour ce parc. A nous, ensemble, de le repenser et de lui donner un nouveau souffle, car il redevient un enjeu pour l’aménagement de la Seine-Saint-Denis ». Et d’évoquer les besoins et les attentes déjà perceptibles : faire entrer le parc dans la ville, lutter contre son enclavement, favoriser son accessibilité, redessiner le tissu urbain, relier les différentes communes aux parcs. « Vous savez, je suis un enfant de La Courneuve, et de ma fenêtre je voyais le haut des arbres du parc. Mais pour m’y rendre, je devais faire le tour de la ville… ». Pour le Président du Conseil départemental, pourquoi ne pas aussi repenser les activités culturelles, créer un musée à l’intérieur du parc, ouvrir un restaurant ou faire venir une grande administration ?

Les projets de transports du Grand Paris tracent leur route et plusieurs gares s’arrêteront bientôt aux portes du parc Georges-Valbon. De quoi alimenter les envies d’aménagements et de requalification urbaine. « Je suis prêt à prendre tout le temps qu’il nous faudra pour construire ensemble un nouveau projet. Si l’État veut être un facilitateur pour nous y aider, tant mieux. Mais aucune Opération d’Intérêt National (OIN) ne sera un préalable à notre réflexion ».

Participez ! Répondez au questionnaire sur l’avenir du Parc Georges-Valbon

JPEG - 45 ko

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400