print
 

Palmarès du festival Côté court 2015

Cette 24e édition du Festival était placée sous le signe de la lumière ! Palmarès.

Chaque année, Côté court prend corps à travers une programmation singulière et unique... Ce festival permet aux artistes de rencontrer leur public, permet à chacun de se trouver au détour d’une œuvre, se questionner à travers une autre...

Côté court, c’est aussi les actions culturelles à l’année... Ce sont par exemple, les collégiens qui font des films, des lycéens qui rencontrent le format court et ceux qui le font, ce sont les publics dits sensibles ou éloignés vers qui le cinéma et les cinéastes vont... Côté court, c’est un ensemble, une proposition, un désir fort de cinéma, de transmission et de partage.

Lors de cette édition 2015, le public a été plus nombreux que jamais dans les salles, donnant aux réalisateurs qui présentaient leur film chaque jour, un plaisir non dissimulé. Les terrasses étaient bien pleines aussi, discussions à bâtons rompus ou retrouvailles autour d’une projection...

Palmarès compétition Fiction

Grand prix coté court
Les Rues de Pantin de Nicolas Leclere, 59’.

Jury professionnel
Doté par le Département de la Seine-Saint-Denis de 10 000 € destinés au financement d’un nouveau projet de réalisation de court métrage ou de développement de la production d’un long métrage.

Prix spécial du Jury
La Terre penche de Christelle Lheureux, 53’.

Jury professionnel
Doté par le Crédit Mutuel de 1500 € au réalisateur, de 2000 € en frais de post production image chez Éclair Group.

Prix d’interprétation masculine
Hiroto Ogi pour Les Rues de Pantin de Nicolas Leclere.

Jury professionnel
Doté par Bouvet-Ladubay : 250 € au comédien.
Doté par Bellefaye d’une édition du Bellefaye et d’une page dans la prochaine édition.

Prix d’interprétation féminine
Coralie Russier dans Bison 6 de Pauline Laplace.

Jury professionnel
Doté par Bouvet-Ladubay de 250 € à la comédienne.
Doté par Bellefaye d’une édition du Bellefaye et d’une page dans la prochaine édition.

Prix du public
Haramiste d’Antoine Desrosières, 40’.

Jury du public
Doté par la Ville de Pantin : 1 500 € au réalisateur.
Doté par Cininter : 1650 € en location de matériel d’éclairage.

Prix de la presse
La Terre penche de Christelle Lheureux, 53’.

Jury de la Presse
Doté par Cininter : 2 000 € en location de matériel d’éclairage.

Prix de la jeunesse
Bison 6 de Pauline Laplace, 26’.

Jury Jeune
Élèves de la classe Relais du collège Jean Jaurès de Pantin
Doté par la Direction Département de la Cohésion Sociale de Seine-Saint-Denis :
1 500 € au réalisateur.
Doté par Cininter : 1 650 € en location de matériel d’éclairage.

Prix du groupement national des cinémas de recherche
Les Filles d’Alice Douard, 29’.

Jury du GNCR
Le film lauréat sera présenté aux adhérents du GNCR afin d’inciter à sa programmation.

Prix du meilleur projet de film
T’es cap ou t’es pas cap d’Enrika Panero.

Jury France 2 et Côté court
Doté par France 2 d’un accompagnement et d’un préachat en faveur du projet primé.

Palmarès compétition "expérimentale-essai-art vidéo"

Grand prix coté court
Enfants, poussière de Frédérique Devillez, 12’.

Jury Professionnel
Doté par le Département de la Seine-Saint-Denis : 3000 € au réalisateur.

Prix du pavillon
Enfants, poussière de Frédérique Devillez, 12’.

Jury du Pavillon
Doté par la Communauté d’Agglomération Est Ensemble : 1 500 € au réalisateur.

Prix de la meilleure musique originale avec le soutien de la SACEM
Olivier Marguerit pour la musique de While the Unicorn is Watching Me de Shanti Masud.

Jury Professionnel
Doté par la SACEM de 1500 € au compositeur.

Lauréats de la résidence de cinéaste en Seine-Saint-Denis :
Audrey Jean-Baptiste, François Jeevaranjan, Demba Konate.

Prix renard
Olivier Touche et Géry Petit pour le film Le Souffleur de l’affaire d’Isabelle Prim.

Jury Renard
1500 € au compositeur de la meilleure bande sonore et un renard en porcelaine dessiné par Ange-Line Tetrault. Le prix Renard se propose de récompenser le travail sur la bande sonore (montage son et musique), sans oublier le proverbe kurde : "Le renard bavard se laisse toujours prendre au piège".

Mention spéciale "Le Renardeau"
Philippe Dubernet, Guillaume Durrieu et Arno Ledoux pour Black Diamond de Samir Ramdani.

De plus, chaque lauréat a reçu un magnum de Bouvet-Ladubay ainsi qu’un bouquet de fleurs, gracieusement offert par le club Interflora de Seine-Saint-Denis.

Jurys compétitions fiction

Jury professionnel
Florence Auffret, productrice et responsable de la "Résidence" à la Fémis ; Thierry Jousse, critique et réalisateur ; Flora Thomas, comédienne ; Nathalie Viot, critique d’Art et commissaire d’exposition.

Jury de la Presse
Louis Blanchot (Chronic’art), Joachim Lepastier (Cahiers du cinéma), Raphaelle Pireyre (Critikat), Félix Rehm (artpress), Louis Seguin (Transfuge).

Jury du Public
Mehdi Ackermann, Betty Algret, Florence Barbier, Michèle Gilland, Laurence Hartenstein, Fatiha Miloud, Claire Minmin, Linda Sehili, Guglielmo Scafirimuto.

Jury Jeune
Élèves de la classe Relais du collège Jean Jaurès de Pantin, Maëlys Boularaoui, Nour Boumellah, Siré Drame, Mona Gerard, Mahamed Ali Kebiri, Yaya Kouyate, Samuel Vincent.

Jury du GNCR
Marie Baldo (Cinéma de l’Ysieux, Fosses), Alicja Korek (Cinéma Le figuier blanc, Argenteuil), Andy Rajarison (Cinéma le Sirius, Le Havre).

Jurys compétition expérimental, essai-art jurys compétition expérimental, essai, art-vidéo

Jury professionnel
Théodora Barat (artiste vidéaste) ; Christophe Gaillard (galeriste) ; Brigitte Perroto (artiste vidéaste).

Jury du Pavillon
Élèves de l’école du Pavillon des arts plastiques de Pantin, Luis Gonzalez, Sébastien Juraver, Laurence Khalifa, Laure Legrand.

Sur les deux compétitions pour la meilleure création sonore originale :

Jury Renard
Arthur B. Gillette (compositeur et musicien) ; Alexandre Plank (réalisateur radio et metteur en scène) ; Josefina Rodriguez (monteuse son).

Côté court

- Quand : Du 10 au 20 juin 2015
-  : Ciné 104 - Pantin
- Tél. : 01 48 46 95 08
- www.cotecourt.org
À lire aussi : l’interview de Jacky Évrard, directeur du festival

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400