print
 

Numéro 42 - Janvier/Février 2015

40 pages d’information et un dossier « Pour le climat, fédérer les énergies ».

JPEG - 19.6 ko

En ce début d’année, les terribles attaques perpétrées contre Charlie Hebdo puis contre un supermarché casher, nous ont saisis d’effroi et ont suscité une forte émotion.
Horreur et colère, c’est évidemment ce que nous ressentons après ces assassinats barbares qui ont meurtri le pays tout entier.
Ces actes terroristes d’une violence inouïe et inédite s’en sont pris à des hommes et des femmes dont plusieurs ont payé de leur vie la liberté d’expression qu’ils incarnaient. C’étaient des journalistes dont Tignous habitant de Montreuil. C’étaient aussi trois policiers en service, dont un, Ahmed Merabet, enfant de la Seine-Saint-Denis, est mort pour nous protéger. C’étaient des innocents qui ont été visés pour leur appartenance religieuse. Nos pensées vont d’abord à ces 17 victimes et à leurs proches.
Face au terrorisme, face aux idéologies haineuses qui l’inspirent et qui n’ont rien à voir avec la religion, la République ne cèdera pas un pouce de terrain.
Les rassemblements historiques, qui ont eu lieu en Seine-Saint-Denis comme dans toute la France et la marche citoyenne du dimanche 11 janvier à laquelle nous avons été très nombreux à participer, ont proclamé notre volonté de faire face ensemble. Nous avons aussi rappelé que la France est le pays des libertés pour le monde entier et est un peuple uni.
Face aux kalachnikovs des lâches, nous brandirons d’autres armes, bien plus fortes : nos valeurs. Celles qui font notre démocratie.
Nos valeurs de laïcité, ce bien précieux qui n’est la condamnation d’aucune religion mais au contraire une garantie pour la liberté de chaque citoyen de croire ou de ne pas croire. Nos valeurs de liberté, et particulièrement la liberté d’expression. Nos valeurs d’égalité, car il n’y a pas de différence à faire entre les citoyens. Nos valeurs de fraternité que l’on a tendance à trop souvent oublier et qu’il est urgent de remettre sur le devant de la scène.
Les assassins ont tué mais ils n’ont pas gagné, car ils renforcent notre volonté de défendre nos valeurs républicaines de manière tranquille et assumée. Et face aux extrémismes et à tous ceux qui sont tentés de les utiliser pour diviser, pour verser le sel de la haine dans les plaies encore ouvertes, nous ne tomberons pas dans le piège grossier de la méfiance. Nous devons garder une ligne de conduite simple : aucune indulgence, aucun amalgame.
Ici, dans le département le plus jeune de France, dans notre beau département qui ressemble au monde, nous avons la responsabilité particulière de réussir et de faire la preuve que la haine de l’autre n’a pas sa place. Nous ne laisserons pas quelques fanatiques décider de notre destin commun.
Stéphane Troussel, président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis

À la Une

Pour garder le bon climat
Ateliers scientifiques, économiques et citoyens sur le changement climatique avec les collégiens, aides à la rénovation de l’habitat, développement des transports en commun : le Département se mobilise pour l’environnement.

6/ Rendez-vous

Lydie Salvayre
La lauréate du prix Goncourt 2014 raconte l’intimité de son livre primé, son rapport à l’écriture, aux lecteurs, à la musique rock, et son expérience de médecin-psychiatre à Bagnolet. (p. 6).

18/ Service public

En piste avec améthyste
Le forfait Améthyste permet aux plus de 60 ans de profiter d’un passe Navigo à tarif extrêmement réduit. La preuve avec l’infatigable Louise (p. 18)

26/ Service public

Ensemble, c’est mieux
Récit en photos du projet intergénérationnel qui anime la maison de retraite et le centre d’accueil de jour Saint-Vincent- de-Paul à Stains.

30/ Ils et elles font la Seine-Saint-Denis

On se bouge pour guérir
Des cours de pratique physique et sportive pour faire reculer le cancer. (p. 30).

34/ Ils et elles font la Seine-Saint-Denis

Dans l’œil de Didier Daeninckx
Cet auteur prolifique est né à Saint-Denis et vit à Aubervilliers.
Il évoque des lieux intimes qui balisent sa mémoire. (p. 34).

38/ Mémoire

El Ouafi Boughera, le marathonien oublié
Il a remporté le marathon olympique en 1928 pour la France. Puis cet ouvrier d’origine algérienne, enterré à Bobigny, est tombé dans l’oubli. (p.38)

PDF - 4.5 Mo

Vous ne recevez pas le magazine dans votre boîte à lettres ?

Abonnez vous

à lire aussi

Contre le cancer, avec le sourire

Oncologue, karatéka, enthousiaste et proche de ses patients, Thierry Bouillet a créé avec Jean-Marie Descotes une méthode d’activité physique efficace pour venir en aide aux personnes atteintes de cancer. Il a monté une association, la CAMI sport cancer désormais présente dans 22 départements. Et surtout, il a prouvé que grâce à une activité physique soutenue et régulière, on baisse le taux de récidive du cancer de 50%.


Le B.A BA du climat avec un scientifique

Avant la conférence internationale sur le climat qui se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015, Alain Mazaud, climatologue au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE), à Gif-sur-Yvette (Essonne), nous explique les enjeux de la lutte contre le réchauffement climatique.


Didier Daeninckx : « La Seine-Saint-Denis, sismographe de la société »

Né à Saint-Denis et habitant d’Aubervilliers, Didier Daeninckx campe beaucoup de ses romans en Seine-Saint-Denis. Cet auteur de polars, qui adore se promener sur les quais brumeux du canal de Saint-Denis, ouvre pour nous ses dossiers... Interview.