print
 

« Ne marchons pas sur les droits de l’enfant ! »

Lundi 6 juillet 2015, Frédéric Molossi, Vice-Président du Conseil départemental chargé de l’enfance et de la famille et Sébastien Lyon, Directeur général de l’UNICEF ont inauguré l’exposition « Ne marchons pas sur les droits de l’enfant ! », un parcours photographique que les usagers du Parc Georges-Valbon peuvent découvrir jusqu’au 30 septembre prochain.

En finir avec le mariage précoce dans les pays en voie de développement, protéger les enfants migrants, interdire le travail des enfants, avoir une identité pour exister… Oui, de nombreux droits de l’enfant dans le monde restent encore à conquérir même si depuis 25 ans des progrès ont été accomplis. Vingt-cinq photos pour vingt-cinq droits fondamentaux de l’enfant, pour marquer le vingt-cinquième anniversaire de la convention vous accueillent au parc de La Courneuve.

Il y a 25 ans la Convention des droits de l’enfant

Ces vingt-cinq images fortes collées à même le sol d’une allée du parc départemental Georges-Valbon à La Courneuve sont là pour affirmer qu’un long chemin reste à parcourir. Bien sûr, il ne faut pas les piétiner ! Réalisé par le collectif Entrez-sans-frapper et montré pour la première fois lors du festival Visa pour l’Image de Perpignan en 2014, ce parcours photographique permet de découvrir 25 années d’actions de l’Unicef.

Inaugurée le 6 juillet dernier en présence de Frédéric Molossi, vice-président chargé de l’enfance et de la famille et de Sébastien Lyon, directeur de l’Unicef France, cette exposition est l’occasion pour la Seine-Saint-Denis qui a reçu le titre de « Département ami des enfants » en novembre 2014 de réaffirmer son engagement aux côtés des droits de l’enfant.

Les actions réalisées par l’UNICEF

Grâce à un code couleur facilement repérable, les visiteurs pourront retrouver en blanc, les légendes expliquant les actions déjà réalisées par l’Unicef ces dernières années, et en rouge ce qui reste à accomplir.

Ainsi, peut-on apprendre qu’entre 2000 et 2012, si l’exploitation des enfants par le travail a baissé d’1/3 dans le monde, aujourd’hui encore 168 millions de filles et de garçons travaillent… plutôt que d’être des enfants. En Afghanistan en 2009, l’Unicef a fournit des kits récréatifs, ludiques et sportifs : frisbee, cordes à sauter, filets, ballons de foot et de volley, sifflet, tableaux, craies… L’écart entre les plus riches et les pauvres dans le monde ne cesse de se creuser.

En raison de l’exclusion dont ils sont l’objet, les enfants pauvres continuent d’être plus vulnérables face aux maladies et à l’échec scolaire. 89% de la population mondiale a accès à une source sûre d’eau potable. En 25 ans, c’est 1/3 de l’humanité en plus, mais les inégalités demeurent.

Chacun pourra la découvrir cet été jusqu’à la mi-septembre dans le cadre de « L’été en herbe » où de nombreux enfants des centres de loisirs du département sont attendus. Des jeux et des quiz leur seront proposés avec à la clé des cadeaux à gagner.

Parc Georges-Valbon : 55 avenue Waldeck Rochet à La Courneuve, ouvert de 7h à 21h.

Claude Bardavid


La Seine-Saint-Denis, qui a rejoint le réseau des Départements amis des enfants de l’UNICEF, fête cette année le 25ème anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE). Ce parcours photographique permet de célébrer les progrès accomplis mais également d’interpeller sur des droits qui restent encore à conquérir.

Outre les usagers du Parc Valbon, l’exposition sera proposée aux écoles à la rentrée mais aussi aux centres de loisirs pendant tout l’été.

JPEG - 51.6 ko

Frédéric Molossi, Vice-Président du Conseil départemental chargé de l’enfance et de la famille, Sébastien Lyon, Directeur général de l’UNICEF, et toutes les participantes, écoutent les explications d’Awa, une des ambassadrices de l’UNICEF pour les droits de l’enfant lors de l’inauguration de l’exposition.

A lire aussi :
Le Département ami des enfants

L’enfant au cœur du débat et de l’action

à lire aussi