print
 

Macbeth

Adaptation & mise en scène Brett Bailey

JPEG - 11.2 ko

Le Macbeth sud-africain de Brett Bailey s’annonce sombre, iconoclaste et féroce. Une satire virulente du néo-colonialisme sous la forme d’un opéra. Un événement. Un opéra brûlant d’actualité.

Macbeth est chef militaire dans un pays d’Afrique centrale, de nos jours. Dix chanteurs et acteurs sud-africains incarnent des réfugiés de la guerre civile qui décident de jouer l’histoire du couple assoiffé de pouvoir et prêt à tous les crimes. Brett Bailey donne un autre visage à l’œuvre de Verdi inspirée de la tragédie de Shakespeare. Il pointe sans concession les mécanismes du néo-colonialisme : dictature, exploitation des richesses minérales, responsabilités des multinationales occidentales...La partition du compositeur belge Fabrizio Cassol, musicien du groupe Aka Moon, entrecroise la puissance lyrique des voix et les sonorités africaines. Elle est interprétée par l’orchestre symphonique sans frontières No Borders Orchestra. Depuis dix-sept ans, le metteur en scène de Capetown ne cesse d’ausculter l’état du continent africain et les causes de son ravage. Cette fois, son esprit critique et iconoclaste est porté par l’ampleur de la musique. Unique.
- Quand : Du 18 au 22 novembre
-  : Nouveau théâtre de Montreuil - Montreuil
- Tél. : 01 48 70 48 90
- www.nouveau-theatre-montreuil.com

Théâtre
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017