print
 

M’appelle Mohamed Ali

De Dieudonné Niangouna

JPEG - 16.7 ko

Étienne Minoungou ressemble à Mohamed Ali ; Dieudonné Niangouna et Jean Hamado Tiemtoré aussi. Si les deux premiers partagent des traits et une allure physiques, les quatre hommes ont en commun la combativité quotidienne que réclament l’affirmation de soi et le dépassement des frontières. Souple, agile et précis comme celui qui gagna des médailles sur le ring et la liberté depuis les tribunes, Étienne Minoungou entrecroise la parole de la figure mythique qu’est devenu Cassius Clay avec celle des créateurs africains d’aujourd’hui que sont, comme lui, l’auteur et le metteur en scène du spectacle. À « mi-vie », le Congolais Dieudonné Niangouna et le Burkinabé Étienne Minoungou entendent visiter l’engagement du boxeur et leur propre démarche.
- Quand : Du 11 au 22 novembre
-  : Théâtre Gérard-Philipe - Saint-Denis
- Tél  : 01 48 13 70 10
- www.theatregerardphilipe.com

Théâtre
novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017