print
 

Lieux de Résistance et de déportation : le Département poursuit son travail de mémoire

Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, et Emmanuel Constant, Vice-président chargé de la culture, du patrimoine et des archives, participeront au vernissage de l’exposition Résistants [1940-1944] Photographies des graffiti du Fort de Romainville, présentée aux Archives départementales du 10 avril au 5 juillet.

Cette exposition est le fruit de la campagne photographique menée par le Conseil général, après la découverte des graffiti inscrits sur les murs du Fort de Romainville aux Lilas, par les résistants qui y furent internés pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces graffiti, éclairés par l’analyse historique, redeviennent le message émouvant de femmes et d’hommes qui, avant d’être déportés, ont voulu laisser une marque de leur passage.

Cette exposition fait écho à l’ouvrage de l’historien Thomas Fontaine, Graffiti de Résistants. Sur les murs du fort de Romainville (1940-1944). Edité par le Département en 2012, ce livre a montré la richesse d’un matériau discret et fragile, apportant un nouvel éclairage à l’histoire de la répression de la Résistance.

Après l’exposition Des noms sur des murs, présentant les graffiti retrouvés sur les murs de la Cité de la Muette à Drancy, le Département poursuit son travail de mémoire, en s’attachant à faire connaître au plus large public, et notamment aux plus jeunes, les lieux de la déportation et de la Résistance en Seine-Saint-Denis.

Résistants [1940-1944] Photographies des graffiti du fort de Romainville

Vernissage en présence de :
Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis
Emmanuel Constant, Vice-président chargé de la culture, du patrimoine et des archives
- Quand  : Mercredi 10 avril à 17h30
-  : Archives départementales - Bobigny

À LIRE AUSSI

Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse



Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.



Adieu, l’ami  !

Déclaration de Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis publiée le 12 novembre 2017 à propos de la mort de Jack Ralite.


Charte de partenariat entre le département et utb, une première avec une SCOP !



Mardi 7 novembre 2017, Stéphane Troussel, Président du Conseil Départemental, et Charles-Henri Montaut, président-Directeur Général d’utb, première SCOP de France du bâtiment, ont signé la quatorzième charte de partenariat « Seine-Saint-Denis Égalité ».

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 290