print
 

Les talents à l’œuvre

La convention Médias et Diversité signée entre le Conseil général et TF1 porte ses fruits. Il a été décidé de la reconduire d’année en année.
Zoom sur ce partenariat.

Plus d’un an et demi après la signature de la convention « Médias et Diversité » entre le Conseil général de la Seine-Saint-Denis et le groupe TF1, les deux partenaires se félicitent des résultats. Devant le succès obtenu auprès des jeunes, la décision a été prise de reconduire cette initiative chaque année. L’objectif est de contribuer à l’aboutissement d’un projet professionnel des jeunes du département en leur ouvrant les portes d’une entreprise audiovisuelle. Pour Thibaud Willette, coordonnateur du projet au Conseil général, « Ce partenariat avec TF1 nous permet de lancer un message positif et porteur d’espoir : lorsqu’on a du talent et qu’on est bien formé, il est possible d’être embauché dans un groupe comme TF1, quelles que soient ses origines. »

LE BOUCHE-À-OREILLE

Nassim (25 ans) habite Romainville. Avec son BTS en communication visuelle passé à Montreuil, il apprend par le bouche-à-oreille l’existence de cette convention, postule et fait partie de la première promotion. Depuis septembre dernier, il est embauché en CDI comme graphiste. « J’ai été formé sur le terrain, dans plusieurs services, explique-t-il. J’ai touché au site Web, au pack de bandes annonces, aux bannières pub, aux habillages de clips et annonces presse pour le lancement de certaines séries. J’ai vraiment eu de la chance de pouvoir rentrer ici, de rencontrer des gens issus d’autres milieux. »

Jean-Marie, Dionysien (27 ans) travaillait dans le journal Respect magazine quand il a eu vent de cette initiative. « Je m’essayais au journalisme, et je me suis dit pourquoi pas moi ! ». Arrivé en 2009, son contrat s’achèvera en septembre 2011. « Je suis en alternance, deux semaines au CFPJ (Centre de formation professionnelle des journalistes) et un mois à TF1. Au service des sports, je réalise des reportages pour les journaux de 13 heures et 20 heures.

Ma dernière découverte s’appelle le ruiffeling. Il s’agit d’une randonnée sur torrents et ruisseaux gelés organisée par des guides de haute montagne. Je sais ce que je veux faire, poursuit-il, mais de là à dire que ma voie professionnelle est tracée, c’est un peu précoce. Mais j’aimerais bien continuer l’aventure… Être intégré serait génial ».

DES EMBAUCHES À TF1

À peine sortie du tribunal de Bobigny pour son reportage, Zineb (22 ans) peut rentrer chez elle, près du pont de Bondy. Formée pour être journaliste d’images reporter, elle travaille pour le service société après avoir été au service économie. « Moi, je suis rédactrice à TF1. Pour les reportages, je pars avec un cameraman et un preneur de son. Je prépare en amont mon sujet et je pose les questions. J’ai toujours voulu faire ce métier-là, avoue-t-elle. J’ai fait partie de la toute première promo de l’atelier de journalisme à Bobigny, il y a quelques années, qui a sorti le journal Dawa. Mon avenir passe forcément par le journalisme, mais depuis ma formation à TF1, je me suis rendu compte que c’est la télé qui me correspond vraiment. J’arrive à allier tout ce que j’aime : écrire, travailler l’image, rencontrer des gens.  »

Si cette initiative n’a pas pour but l’embauche de ces jeunes en formation, et Samira Djouadi, déléguée générale de la fondation TF1, ne manque pas une occasion de le dire aux nouveaux venus, on peut quand même constater que trois jeunes de la première promotion ont été embauchés. Le talent aurait-il parlé ?

Claude Bardavid

En savoir plus : www.fondationtf1.fr

JPEG - 46.7 ko
À LIRE AUSSI

Chantiers dans les collèges tout l’été !

Pendant les vacances d’été, les équipes mobiles territoriales s’affairent au sein des collèges pour permettre aux élèves, professeurs et personnels de retrouver des établissements dans un meilleur état encore que lorsqu’ils les ont quittés à la fin de l’année scolaire. Reportage et VIDÉO.


Projet éducatif départemental

En s’appuyant sur son expertise, ses ressources et en analysant les besoins du territoire, le Département fait le choix d’œuvrer pour la réussite de tous.


Prévention de la violence à l’école

Pour promouvoir un cadre éducatif serein pour les élèves et les personnels des collèges, le Département a créé une Mission pour la prévention de la violence à l’école


Odyssée jeunes

Un programme d’aide à la réalisation de voyages scolaires organisés par les collèges de Seine-Saint-Denis


1340 agents techniques interviennent au quotidien

Le Département met en œuvre des actions de maintenance et d’entretiens pour offrir aux collégiens et aux équipes enseignantes les meilleures conditions d’accueil et d’enseignement

0 | 5

Dans  Jeunesse

Centres de planification familiale

Un lieu pour répondre à vos questions sur la sexualité, la contraception, l’avortement, les IST...


Missions locales

Tout jeune déscolarisé, âgé de 16 à 25 ans et en recherche d’emploi ou de formation, peut s’adresser à la mission locale.


Entrer dans la vie adulte, le guide pratique

Tout savoir concernant les études, la gestion d’un budget etc.


Étap’Ado

Un lieu d’écoute avec une équipe de professionnels pour les 13 à 17 ans.


Bourses d’appui aux jeunes porteurs de projets individuels

Appuyer les jeunes dans leur démarche de découverte et de compréhension du monde.


Tête à Tête !

Le Tête à Tête est un espace d’information, d’écoute et de prévention pour les 13/25 ans.


Fonds départemental d’aide aux jeunes

Destiné à favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes.