print
 

Les Ciofani, plus vite, plus haut, plus sport

Elles sont sœurs et excellent chacune dans leur discipline : Audrey brille au marteau avec le CA Montreuil 93, Anne-Cécile au rugby avec l’AC Bobigny 93. Instantané d’une famille fondue de sport.

Dans la famille Ciofani, je demande la sœur... Oui mais laquelle ? Anne-Cécile, 21 ans, s’épanouit actuellement au rugby avec les Louves de Bobigny tandis qu’Audrey enchaîne à 19 ans les performances de haut vol au lancer de marteau. La première a signé un beau coup en atteignant à l’été 2014 la finale des Mondiaux universitaires de rugby à 7, quand la deuxième vient d’établir la meilleure performance mondiale juniors, avec un jet à 69m 25.

Le rêve secret de toutes les deux : se qualifier pour les Jeux olympiques 2016, à Rio, pour les disputer ensemble, chacune dans sa discipline. Exceptés les frères Guénot en lutte, l’histoire olympique tricolore compte peu d’exemples de ce type. « Ce serait génial, vraiment. Mais Audrey semble mieux partie que moi pour ces Jeux-là. Moi, je me bats encore pour intégrer l’équipe de France », explique Anne-Cécile qui aimerait tant pouvoir vivre de l’intérieur l’entrée du rugby à 7 au programme des Jeux.

Difficile de faire plus sportifs que les Ciofani. Car les deux sœurs ont de qui tenir : dans les années 80, papa Walter fut lui-même 5 fois champion de France de marteau et maman Jeanne a elle été sacrée championne d’Afrique du disque, pour le Cameroun. Le paternel entraîne d’ailleurs en personne Audrey, qui a fait ses premiers moulinets à l’AC Pays de l’Ourcq avant d’arriver en 2014 au CA Montreuil 93.

« Si je me suis mise au marteau, c’est évidemment en raison de mon père, mais aussi parce que ça me plaisait, témoigne Audrey. Quand j’avais 10-11 ans, il m’emmenait après l’école à l’entraînement, j’aimais bien. »

JPEG - 107.1 ko

La grande sœur Anne-Cécile, elle, s’est plutôt inspirée de l’exemple maternel en commençant sa carrière par le poids et le disque, avant de bifurquer vers le rugby et un poste d’ailière à la suite d’une blessure.

Ironie du sport, l’aire de lancer sur laquelle Audrey s’entraîne actuellement à l’INSEP de Vincennes devrait bientôt céder la place... à un terrain de rugby à 7. « Au moins, si on ne fait pas les Jeux ensemble, on se retrouvera à l’INSEP », plaisante Anne-Cécile. Chez les Ciofani, une sœur peut en cacher une autre.

Christophe Lehousse

Les Ciofani en 4 dates

1987- Jeanne remporte les Jeux d’Afrique au lancer du disque

1991- Walter se classe 6e des championnats du monde au marteau

2014 - Anne-Cécile atteint la finale de la Coupe du monde universitaire en rugby à 7

Avril 2015 - Audrey établit la meilleure performance mondiale juniors au marteau

à lire aussi

Sòlveig Anspach, d’ici et d’ailleurs

Son œuvre se jouait des genres. Unique, poétique, drolatique, fantasmagorique… La réalisatrice Sòlveig Anspach est décédée le 7 août dernier. Elle vivait à Bagnolet depuis plus de 20 ans et avait partagé ses coups de cœur dans le numéro d’été du magazine départemental.


Histoire d’être ensemble

Enseignants au collège Pasteur à Villemomble, Emmanuel Ritter et Daniel Sarthou ont travaillé avec leurs élèves autour des valeurs de la République grâce au Concours National de la Résistance et de la Déportation. Rencontre.


Kheiron, tchatche académie

Comédien dans la série Bref sur Canal +, humoriste au Djamel Comedy Club et réalisateur de Nous trois ou rien (sortie prévue en novembre 2015), Kheiron raconte son parcours, celui de ses parents. Toujours proche des enfants, à leur écoute, il prône l’éducation.


Numéro 44 - Été 2015

"Tous en piste pour les Jeux olympiques !" : 48 pages d’information et le dossier