print
 

Le vent dans la bouche

D’après Le vent dans la Bouche de Violaine Schwartz

JPEG - 16.6 ko

Le roman laisse planer le doute sur l’identité réelle du personnage :
Qui est vraiment Madame Pervenche ? Un homme ou une femme ?
Et quel est son prénom ? Quand elle était enfant, elle s’appelait Pierre.
Adapter Le vent dans la bouche, c’est donner corps et voix à cette écriture, c’est un exercice d’exagération. En choisissant un homme pour incarner Madame Pervenche qui se rêve en Fréhel, nous accentuons encore le thème du fantasme et du dédoublement si présent dans ce texte.
Pierre se prend pour Marguerite, qui se prend pour Fréhel, née Marguerite Boulc’h et qui avait choisi comme premier nom de scène Pervenche.
Jeux de rôles multiples.
Vertige et vanité du théâtre. ?
- Quand : Du 2 au 15 mars
-  : Le colombier - Bagnolet
- Tél. : 01 43 60 72 81
- www.lecolombier-langaja.com

Théâtre
août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017