print
 

Le téléphone d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables

L’État et le Département de la Seine-Saint-Denis expérimentent le téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables.

Lundi 2 février à 12h, Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, et Laurence Rossignol, Secrétaire d’État déléguée à la famille, aux personnes âgées et à l’autonomie, signeront une convention de partenariat en vue de l’expérimentation du téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées vulnérables.

Né d’un partenariat entre le Conseil général et l’État, ce dispositif concernera dans un premier temps 170 personnes âgées résidant dans les communes d’Aulnay-sous-Bois, Bondy, La Courneuve, Montreuil et Saint-Ouen, toutes déjà bénéficiaires de la téléassistance et volontaires pour participer à l’expérimentation.

Le déploiement à titre expérimental du téléphone portable d’alerte a pour but de rassurer les personnes âgées rendues particulièrement vulnérables du fait de leur perte d’autonomie et de renforcer leur protection.

En cas d’agression ou de menaces, le détenteur est géolocalisé grâce à une simple pression sur une touche. Un téléopérateur évalue la situation et alerte les services de police par le biais d’un numéro réservé. Les services de police peuvent le cas échéant intervenir rapidement sur les lieux.

Signature de la convention de partenariat en vue de l’expérimentation du téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables
En présence de : Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, des personnes âgées et de l’autonomie
Stéphane Troussel, Président du Conseil général
Didier Leschi, Préfet délégué à l’égalité des chances
Serge Castello, directeur territorial de la sécurité de proximité de Seine-Saint-Denis
Michel Suchaut, directeur général de la société Vitaris
- Quand : Lundi 2 février 2015 à 12 heures
-  : Hôtel du Département - Bobigny

Dans  Espace presse


8 mars : la Seine-Saint-Denis mobilisée au quotidien pour l’égalité !

Le Département de la Seine- Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes au quotidien dans ses politiques publiques.


Un nouveau bassin de prévention des inondations en construction à Montreuil

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Gérard Cosme, Président d’Est Ensemble, ont participé samedi 4 mars à 10h en présence de Patrick Bessac, maire de Montreuil, à une visite ouverte aux riverains du chantier de création d’un bassin de rétention de la Fontaine des Hanots.


« En Seine-Saint-Denis, nous sommes prêts »

« En Seine-Saint-Denis, nous sommes prêts » lancement d’une campagne de communication commune du département et des EPT Plaine Commune, Paris Terres d’Envol et Est Ensemble pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.


Débordements violents à Bobigny : condamnation de Stéphane Troussel

Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis condamne fermement les débordements violents qui ont lieu en marge de la manifestation de soutien à Théo samedi 11 février 2017 à Bobigny. Ces débordements ont visé certains bâtiments du Conseil départemental à Bobigny.


Victoires de la musique : avec LEJ, c’est aussi le talent #INSEINESAINTDENIS qui est récompensé

Le groupe L.E.J. a été désigné "révélation de l’année" lors des Victoires de la musique vendredi soir. Je tiens à féliciter ces jeunes artistes, originaires de Seine-Saint-Denis où elles ont reçu une partie de leur formation musicale, au Conservatoire ou à la Maîtrise de Radio France.


La Seine-Saint-Denis au cœur de l’héritage de Paris 2024

La Seine-Saint-Denis est devenue l’évidence de la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.


Inauguration du FAM-MAS L’Orangerie à Aubervilliers

Mardi 31 janvier à 17h, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Magalie Thibault, Vice-présidente en charge du handicap, inaugureront aux côtés de Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat au handicap, le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) et la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de l’Orangerie à Aubervilliers, qui accueille 44 personnes et est financé à hauteur de 1.079.230 euros par le Département en 2017.


La Seine-Saint-Denis lance un relais des collèges en faveur de Paris 2024

Mobilisé pour construire une candidature qui gagne, le Département accompagne les initiatives de tous les acteurs du territoire en faveur de Paris 2024.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 250