Le téléphone d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables

L’État et le Département de la Seine-Saint-Denis expérimentent le téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables.

Lundi 2 février à 12h, Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, et Laurence Rossignol, Secrétaire d’État déléguée à la famille, aux personnes âgées et à l’autonomie, signeront une convention de partenariat en vue de l’expérimentation du téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées vulnérables.

Né d’un partenariat entre le Conseil général et l’État, ce dispositif concernera dans un premier temps 170 personnes âgées résidant dans les communes d’Aulnay-sous-Bois, Bondy, La Courneuve, Montreuil et Saint-Ouen, toutes déjà bénéficiaires de la téléassistance et volontaires pour participer à l’expérimentation.

Le déploiement à titre expérimental du téléphone portable d’alerte a pour but de rassurer les personnes âgées rendues particulièrement vulnérables du fait de leur perte d’autonomie et de renforcer leur protection.

En cas d’agression ou de menaces, le détenteur est géolocalisé grâce à une simple pression sur une touche. Un téléopérateur évalue la situation et alerte les services de police par le biais d’un numéro réservé. Les services de police peuvent le cas échéant intervenir rapidement sur les lieux.

Signature de la convention de partenariat en vue de l’expérimentation du téléphone portable d’alerte pour les personnes âgées les plus vulnérables
En présence de : Laurence Rossignol, Secrétaire d’État chargée de la Famille, des personnes âgées et de l’autonomie
Stéphane Troussel, Président du Conseil général
Didier Leschi, Préfet délégué à l’égalité des chances
Serge Castello, directeur territorial de la sécurité de proximité de Seine-Saint-Denis
Michel Suchaut, directeur général de la société Vitaris
- Quand : Lundi 2 février 2015 à 12 heures
-  : Hôtel du Département - Bobigny

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


À LA UNE
Dans  Espace presse

Le département de la Seine-Saint-Denis ouvre un lieu d’écoute et d’orientation pour les agent-e-s victimes de violences

Le département de la Seine-Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne dans la lutte contre toutes les formes d’inégalité et de violences qui s’exercent en particulier à l’encontre des femmes, y compris au sein de notre collectivité. Nous avons donc souhaité ouvrir à destination de nos agent-e-s une permanence d’accueil et d’écoute, assurée par le Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF 93).






Le Plan piscines 2016-2021

La Seine-Saint-Denis manque de piscines et un élève sur deux arrive au collège sans savoir nager. Le Département a voté en 2015 un Plan piscines pour une vague de constructions et rénovations en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés.


Education aux médias, le Département s’engage !

A l’occasion de la semaine de la presse et des médias dans l’école, le Président Stéphane Troussel et Mme. Lesage, directrice générale d’Arte Développement, se rendront au collège Fabien de Saint-Denis le 20 mars 2018.




0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 310