print
 

Le baseball à Tremblay, aussi une affaire de filles

Les Tomcats de Tremblay nourrissent l’ambition de former la première équipe exclusivement féminine de baseball en France. Trop souvent, on ne laisse en effet aux femmes que la possibilité de jouer au softball, un dérivé du baseball. Les Tomcats Girls, elles, ne l’entendent pas de cette oreille.

JPEG - 40.6 ko

Comme tous les vendredis soir, il y a entraînement au stade Georges-Prudhomme de Tremblay. Et comme tous les vendredis soir, ça déménage. Cathline vient de réussir un magnifique coup de batte qui lui permet presque d’effectuer un « home run », un tour de toutes les bases. En cette fin d’octobre, la saison de baseball est déjà terminée, mais les Tomcat Girls continuent de s’entraîner.

C’est qu’elles nourrissent une ambition qui n’est pas commune : devenir la première équipe exclusivement féminine en France à jouer au baseball. Jusqu’à très récemment encore, dans l’Hexagone et même dans une bonne partie de l’Europe, le baseball était en effet réservé aux hommes. A partir de 16 ans, les femmes devaient, si elles souhaitaient évoluer en compétition, se contenter du softball, un dérivé du baseball avec une balle plus grosse, une batte plus grande et un terrain de jeu plus resserré.
Au nom de quoi ? se sont alors demandé une poignée de filles sacrément motivées. Attirées par le club de Tremblay fondé en 2012 et la politique volontariste de son président, Jef Labouze, elles ne se font pas prier pour affirmer leurs convictions. « Il n’y a pas de raison que les filles ne puissent pas pratiquer le baseball. La preuve, c’est qu’au Canada et aux Etats-Unis, les femmes le pratiquent depuis le XIXe siècle, donc ici on avait pas mal de retard sur ce plan », estime ainsi Hélène, qui fait partie de l’aventure depuis le début.
« Et puis, le baseball, c’est quand même le sport le plus populaire parce que le soft est un dérivé du baseball. Donc autant préférer l’original à la copie », renchérit Cathline, qui vient de boucler son tour des bases.

Depuis leurs débuts, les Tomcats de Tremblay ont donc œuvré à leur échelle pour faire bouger les choses dans le paysage du baseball français. Leur entreprise est progressive, mais déterminée. En mars 2013, le petit club tremblaysien marque déjà son territoire en disputant la première rencontre européenne de baseball féminin contre les Lady Bucs d’Amsterdam.
« A l’époque, je n’avais que 4 mois de baseball et on n’était que 6 filles, se souvient Cathy, une professeur des écoles qui fait désormais partie des joueuses les plus chevronnées. Nous étions allées jouer durant tout un week-end à Amsterdam. J’avais joué dans l’équipe d’une lanceuse qui fait partie de l’équipe nationale de Hollande. Pour nous, c’était l’occasion d’apprendre des techniques différentes. »
En avril 2014, autre progrès, la fédération française de baseball permet désormais aux clubs de présenter des équipes mixtes au niveau régional. Pour les Tomcat Girls, cela signifie donc la possibilité de jouer en compétition tous les week-ends aux côtés de leurs alter egos masculins. « C’est super sympa de jouer en mixte aux côtés des garçons, c’est festif, convivial et puis ça nous permet de progresser », souligne Hélène.

JPEG - 57.4 ko

Dans cette ascension du baseball féminin vers ses lettres de noblesse, la prochaine étape s’appelle désormais « 100 % féminin ». En avril 2015, les Tomcats songent ainsi à présenter la toute première équipe de baseball entièrement féminine en France. Même si la question d’une inscription en championnat est encore en suspens. « Comme dans beaucoup de sports qui reviennent d’un sexisme appuyé, on n’a pas le droit à l’erreur : il faut qu’on soit au niveau. Donc si besoin est, on attendra encore. Mais quoi qu’il arrive, on aura une équipe 100 % féminine, qui jouera en championnat ou en matches amicaux, mais qui jouera », explique le président du club Jef Labouze.

Durant tout l’hiver, les filles – anciennes et nouvelles – vont donc travailler sans relâche pour être compétitives. Avec le bouche à oreille, elles sont déjà passées de 6 à 16, quand il faut être 9 pour composer une équipe. Certaines, comme Brigitte, institutrice de métier, sont même prêtes à faire une heure et demie de voiture depuis Versailles pour venir jouer, "parce que je suis vraiment reconnaissante à ce club de donner leur chance aux filles".

Mais les Tomcat Girls sont encore à la recherche d’éléments pour compléter leur pool, tous les postes devant pratiquement être doublés. Ce vendredi soir, Léa, Alexandra ou encore Caroline découvrent ainsi les techniques requises aux différents postes, révisent leur règlement, ou s’étonnent de la machine à lancer acquise récemment par le club.
« Je me suis inscrite au baseball après un forum des associations à Tremblay, en septembre dernier. Au départ, j’étais venue faire de la boxe. Mais après avoir batté, on s’est dit avec mon copain qu’on allait faire du baseball », raconte Caroline. Cette professeure de physique-chimie à Clichy-sous-Bois est loin de regretter son choix : « L’ambiance me plaît et le fait qu’on essaie de créer la première équipe féminine, je trouve ça sympa. »

En fonction du rythme de leur apprentissage, les Tomcat Girls franchiront donc le pas en championnat dès avril prochain ou un peu plus tard. Mais une chose est sûre : dès l’année prochaine, elles formeront une véritable équipe, capables d’affronter des formations européennes en amical... ou des garçons. « Le plus important est que notre exemple soit suivi par d’autres. Pour que de plus en plus de filles se disent que le baseball n’est pas qu’une affaire de garçons », espère Jef Labouze. Ce match-là, les Tomcat Girls sont bien parties pour le gagner.

Christophe Lehousse

JPEG - 56.7 ko

Les Tomcats de Tremblay, tout pour le baseball

Formé en 2012, le club de Tremblay a une histoire plutôt récente en comparaison avec d’autres formations de Seine-Saint-Denis comme celle des Webs de Noisy-le-Grand. Mais il profite de l’élan de Jef Labouze, président de club qui s’est mis en tête de transmettre sa passion. Il faut dire que le club est né sous de bons auspices : mu par l’envie de lancer son propre club, Jef Labouze y voit un signe quand il découvre que son voisin de palier franco-dominicain, Anderson Castro, est un ancien joueur pro des Mets de New York. Les deux hommes se lancent, portant sur les fonts baptismaux trois équipes réunissant filles et garçons. A signaler que l’équipe 1, sacrée cette année championne de régionale 3, a déjà gravi un échelon et évoluera en 2015 dans la même division que les Webs de Noisy.

Les Tomcat Girls recrutent : pour tout savoir sur le club, rendez-vous sur leur site : http://www.tomcatbaseball.fr/accueil.html

à lire aussi

Inauguration de la crèche – PMI Léon-Blum

Construite au début des années 60, la crèche – PMI a bénéficié de travaux pour un budget global de 1 200 000€ et a été inaugurée le 20 mai dernier.


Le Département lance la fête

Mercredi 25 mai, un grand tournoi UNSS a réuni 350 jeunes, filles et garçons, au stade de Marville à La Courneuve. A cette occasion, le Département, soutien de la manifestation, a offert 120 places pour les matches de l’Euro 2016, sur les quelque 2000 qui seront distribuées au total aux jeunes de Seine-Saint-Denis.


Parcours éducatif sur le changement climatique

Dans le cadre des « parcours changements climatiques », une classe de 4e du collège Honoré-de-Balzac a passé cinq jours au parc de la Poudrerie pour mieux cerner les effets et les enjeux induits par la modification du climat.


Huit jeunes Montreuillois embarqués dans une belle aventure

Chaque année, en marge de ses défis, l’aventurier Charles Hedrich se propose d’emmener des jeunes des quartiers populaires à la découverte d’un espace naturel sauvage ou dépaysant. Cette année, son association emmènera 8 jeunes Montreuillois en Baie de Somme où l’explorateur, engagé dans un tour de France à la rame, les rejoindra.


Dire la violence pour l’interdire : Les jeunes ont des idées

1000 collégien-ne-s du département se sont mobilisé-e-s pour faire reculer les comportements sexistes et violents dans les relations filles/garçons.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 385