print
 

Le Tête à Tête reçoit le Prix de la prévention de la délinquance

L’Espace d’écoute situé à Rosny 2 a reçu le Prix Prévention de la Délinquance 2015. Une distinction qui récompense l’action du Département et de la Mission Métropolitaine de Prévention des Conduites à Risques.

JPEG - 75 ko

Salle des Fêtes du Ministère de l’Intérieur, un lieu chargé d’histoire comme le rappelle l’immense tenture retraçant le sacre de Charles X… Mais jeudi 22 octobre, un autre « sacre » était au programme, celui du Conseil Départemental de la Seine-Saint-Denis, lauréat de la 8e édition du Prix Prévention de la Délinquance, avec comme thématique cette année « Cybercriminalité et Prévention dans l’espace numérique. »

Co-organisé par le Comité Interministériel de la Prévention de la Délinquance (CIPD) et le Forum Français pour la Sécurité Urbaine, l’édition 2015 a récompensé -parmi 19 projets finalistes- l’action de l’Espace de prévention et d’écoute Tête-à-Tête installé depuis 2006 à Rosny 2. Placée sous l’égide de la Mission Métropolitaine de Prévention des Conduites à Risques, l’équipe de Tête-à-tête anime pour les 13-25 ans une exposition interactive intitulée « Face to face : comment rester connecté-e avec soi-même ». Autrement dit, comment ne pas tomber dans les chausse-trappes du net : cyber-harcèlement, protection de la vie privée, risque de radicalisation terroriste via la toile. « Le web et les réseaux sociaux, c’est une formidable liberté, mais qui peut vite se retourner contre vous, si vous ne savez pas vous en servir », résument sur la question, Marie Canavesio et Moussa Diao, deux des intervenants de Face-to-Face.

Un discours parfaitement dans la ligne du thème de l’édition 2015 du Prix. Et dans la cible de l’action du Conseil Départemental comme le rappelait son président Stéphane Troussel à l’heure de recevoir le Prix et le chèque de 10 000 euros qui l’accompagne : « Ce Prix permet de démontrer qu’un département parfois décrié comme le nôtre peut porter des politiques publiques innovantes. Dans un département aussi jeune où on passe de plus en plus de temps derrière les écrans, qu’ils soient d’ordinateurs, de tablettes ou de smartphones, prévenir, former et accompagner les jeunes est pour nous une problématique très importante. »

Elle prendra d’ici à la fin 2015 une dimension européenne puisque « Face-to-Face » représentera la France lors du Prix Européen de Prévention de la Criminalité. Avec déjà les félicitations appuyées du jury hexagonal : « Sur tous les critères de choix de notre sélection, le Conseil Départemental de Seine-Saint-denis est sorti premier, explique Pierre N’Gahane, préfet et secrétaire général du CIPD. Tout simplement parce que « Face to Face » est un projet complet, non seulement avec une exposition, mais aussi des rencontres et des débats. »

Frédéric Sugnot

Le Tête à Tête est un espace de prévention et d’écoute qui a pour objectif de sensibiliser, d’informer de répondre aux préoccupations des jeunes sur certaines problématiques telles que la sexualité, l’usage de produits psycho-actifs, des écrans et réseaux sociaux numériques, le mal être, les violences, dans le but de prévenir les conduites à risques. Il accueille environ 17 000 jeunes, jeunes adultes et adultes chaque année, dans le cadre d’un accueil spontané (12000) et de groupes (5000).
Tout sur l’exposition
Tout sur le Tête à Tête

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400