print
 

Le Plan de rattrapage des équipements sportifs

Ce Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs constitue un élément de lutte contre les discriminations sociales et territoriales, tout en permettant une intensification et une diversification des usages.

Une démarche partenariale exemplaire et inédite a été mise en place pour combler quelque peu les carences de la Seine-Saint-Denis. Le PRES a été annoncé par l’État le 10 février 2011. D’un montant total de 72 M€, il bénéficie d’un financement de l’État à hauteur de 15 M€, mobilise les fonds du Centre National de Développement du Sport (CNDS) pour 9 M€ et ceux de l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine (ANRU) pour 6 M€. Malgré ses difficultés financières, le Département de la Seine-Saint-Denis a décidé de s’engager à hauteur de 12,5 M€.
Sur la période 2011-2015, ce sont 40 courts de tennis qui seront couverts, 30 terrains en gazon synthétique réalisés (dont 3 de rugby et 2 mixtes football-rugby) et 23 gymnases rénovés sur l’ensemble du territoire de la Seine-Saint-Denis.
Pour en savoir plus : Plan de Rattrapage des Équipements Sportifs

à lire aussi

Équipements sportifs, pas loin du hors-jeu

Contrairement à ce que ses résultats sportifs pourraient laisser croire la Seine-Saint-Denis manque actuellement de gymnases, de stades, de piscines...


Erich Batailly

Pour le Président du Comité départemental olympique et sportif de Seine-Saint-Denis « Le SCOTES est le fruit d’un long travail mené par le CDOS 93 avec les acteurs du monde sportif pour promouvoir l’activité sportive sous toutes ses formes, du loisir occasionnel jusqu’au plus haut niveau... »


Le Département dans la course

Le Département soutient l’investissement des communes, propriétaires de 80% des installations sportives. Il possède également plusieurs équipements de grandes dimensions, gérés en régie et délégation de service public pour des sports aussi divers que le football, le rugby, les sports collectifs en salle, l’escalade, le golf ou l’équitation.


21 équipements sportifs programmés

Dans le cadre du Plan Exceptionnel d’Investissement des collèges, vingt et un équipements sportifs sont programmés dont la construction de onze gymnases et d’une piscine. Ils pourront recevoir d’autres sportifs hors des horaires scolaires.


0 | 5