print
 

Le Département propose aux collégiens de quoi élargir leurs horizons et compléter leur culture générale. Objectif : grandir !

« Pourquoi on trait les ânesses uniquement l’après-midi et est-ce que ça leur fait mal ? », « Est-ce que ça existe un âne handicapé ? »... Comment des enfants de onze ans qui habitent la Seine-Saint-Denis, en viennent-ils à se poser de telles questions ? Avec le projet « L’animal est un autre », une action Culture et Art au Collège (CAC), les enfants ont côtoyé 26 ânes, 600 brebis, 50 béliers, 50 vaches laitières, 50 vaches à viande et des chèvres angora dans une ferme normande.

Chantal et ses camarades de 6e ont à la fois découvert le monde rural, abordé la question de la frontière entre l’homme et les animaux et travaillé leur expression orale. Appréhender le monde pour mieux s’y inscrire, voilà tout l’objectif du Conseil général. Au travers d’actions éducatives, il souhaite apporter des éléments de connaissance, donner des espaces de réflexion et de découverte aux collégiens. Pour Chantal « passer du temps dans cette ferme fut plus qu’une opportunité, une chance. C’est gentil les ânes, c’est tout doux. Ils adorent qu’on leur gratte l’intérieur des oreilles. En fait j’ai tout aimé dans ce projet. » Une immersion rurale qui n’a rien d’anecdotique.

C’est parfois en sortant de ses habitudes, de son collège qu’on apprend à observer, à prendre du recul, et à se poser les vraies questions, celles qui font grandir. Mais le panel des actions éducatives est forcément plus large : lutte contre le sexisme, contre le racisme, éducation à la santé, écologie urbaine, résidence d’artistes, découverte des arts contemporains, des nouvelles technologies, des cultures à travers le voyage…Avec ses 50 dispositifs (Odyssée Jeunes, CAC, In Situ, Osez l’Ourcq, Jeunes contre le sexisme…) le Projet éducatif du Conseil général a tissé des partenariats avec les 120 collèges du Département, des festivals comme Banlieues Bleues, des événements comme Savantes Banlieues, des associations comme Synesthésie ou Médiacteur.

Grâce au dispositif Culture et Art au Collège,créé en 2009, 1 000 parcours culturels et artistiques ont bénéficié à 27 000 élèves.
L’idée est bien de partager l’éducation. Faire des parents des partenaires. Associer les services de l’État, les professeurs, les collectivités locales, les organismes sociaux, les associations de terrain.

Un relationnel apaisé

Avec « L’animal est un autre », le gain pour les collégiens fut immédiat. Ces petits urbains ont ingéré leur programme de SVT (Science et Vie de la Terre) avec sagacité et bonheur, comme nous le confirme leur professeur, Floriane Castel : « Ce projet est un bol d’air ! Toute sortie permet un relationnel avec l’élève un peu plus apaisé. C’est important de les découvrir dans un autre contexte. » Toute une année, durant laquelle ces enfants des Courtillières ont baptisé un agneau « André », rencontrer des ânes et appris à les connaître.

À leurs questions bizarres, techniques voire existentielles retranscrites dans leur cahier de chercheurs, un éthologue, spécialiste du comportement animal a répondu le plus sérieusement du monde. Une expérience de vie pour ces collégiens.

à lire aussi


Faire avancer l’égalité filles/garçons

Faire avancer l’égalité filles/garçons au collège : une priorité pour le Conseil général. Avec l’Observatoire départemental des violences envers les femmes, il propose des ateliers d’écriture. Au programme, trouver les mots justes contre le sexisme.


Les artistes peuvent aider les collégiens à comprendre les images qui nous entourent

Le Conseil général a souhaité renforcer son dispositif d’éducation à l’image dans les collèges. Résultat : des collégiens enthousiastes, des professeurs décontractés et des artistes ravis. Quand l’art contemporain fait du bien. Reportage à Saint-Denis dans la galerie pop-up créée pour l’occasion.


« L’école ne peut pas réussir seule »

À 38 ans, Pascal Fourestier, principal du collège Jean-Jaurès de Pantin, est partant pour tout. Son collège foisonne de projets. Rencontre avec un responsable à l’enthousiasme communicatif.