print
 

Le Département choisit d’investir pour la petite enfance et les familles

Parce que tous les parents ont été confrontés à l’épineuse question du mode de garde de leur jeune enfant, le Conseil général a choisi de faire de l’accueil des tout-petits et des familles sa priorité en adoptant un Plan Petite Enfance et Parentalité 2015-2020.

Investir dans l’accueil des enfants de moins de 3 ans en Seine-Saint-Denis, c’est répondre à une question d’égalité territoriale — puisque le taux de couverture en Seine-Saint-Denis y est de 30% alors qu’il est de 50% au niveau national — mais c’est également répondre à une question sociale et d’égalité homme-femme — puisque ce sont les femmes, et particulièrement celles des catégories populaires, qui sont le plus souvent contraintes de quitter leur emploi pour garder leur nouveau-né.

Sur les 6 prochaines années, le Département va donc consacrer 80 millions d’euros qui vont permettre la création de 3500 nouvelles places d’accueil individuel ou collectif et d’améliorer considérablement l’accueil des enfants et des parents dans les structures départementales.

Aide à la création de Maisons d’assistantes maternelles (MAM), de crèches municipales, privées ou associatives, augmentation du nombre de berceaux dans les crèches départementales, tous les leviers seront utilisés pour assurer aux jeunes parents de la Seine-Saint-Denis les mêmes droits que partout ailleurs en France.

Cet engagement politique fort est le premier pas vers de la fin du moratoire qui avait interrompu les aides à l’investissement apportées aux communes par le Conseil général depuis trois ans.

Ce retour du Département dans les investissements des villes est rendu possible grâce aux efforts budgétaires conséquents de ces dernières années et à la réussite des mobilisations pour obtenir de l’État des moyens supplémentaires pour assurer l’égalité territoriale.

Chiffres clés :
80 millions : budget total du Plan Petite enfance et parentalité, dont 20 millions pour créer de nouvelles places d’accueil et 60 millions pour améliorer les conditions d’accueil en rénovant les crèches départementales et les lieux d’aide à la parentalité (Protection Maternelle et Infantile, Aide Sociale à l’Enfance, circonscription sociale).
À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse

Marche silencieuse pour Mariama K : Hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis

La famille de Mariama K, décédée dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2017 sous les coups de son mari, la Ville de Montreuil, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, SOS Femmes 93, la Maison des Femmes-Thérèse Clerc et l’OPHM s’associent et appellent à une marche silencieuse pour lui rendre hommage et dénoncer les violences faites aux femmes.







Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 290