print
 

Le Centre aquatique inauguré à Clichy-sous-Bois

Ce nouvel équipement a été inauguré samedi 9 octobre 2015 par, notamment, Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Olivier Klein, Maire de Clichy-sous-Bois. Dans le centre aquatique de Clichy-sous-Bois, la piscine porte le nom de Rosa-Parks, figure emblématique de la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis.

Cet équipement situé 3 boulevard Gagarine à Clichy-sous-Bois vient enrichir une série de réalisations nécessaires aux habitants.

Après une agence pôle emploi, un collège (Louise-Michel), et avec bientôt de nouveaux réseaux de transports (le T4 en 2018 et la ligne 16 du Grand Paris en 2023), l’ouverture de cette 37e piscine en Seine-Saint-Denis constitue un pas de plus vers d’avantage d’égalité Républicaine pour les Clichois. L’accès au sport et au loisir doit bénéficier à tous. C’est pourquoi le Département mène une politique volontariste qui met l’accent sur l’accessibilité et la promotion de la pratique sportive, notamment auprès des jeunes.

Son financement à hauteur de 6 millions d’euros, (4 du Département et 2 de la Région), et sa construction ont été réalisés dans le cadre du Plan Exceptionnel d’Investissement pour les collèges. Le Département a remis les clefs de la piscine Rosa-Parks à la Ville de Clichy-sous-Bois qui en assure désormais la gestion.

Les habitants de Clichy-sous-Bois ont d’ores et déjà commencé à prendre possession de cette piscine, qui comprend un bassin sportif de 25 mètres, un bassin d’apprentissage de 15 mètres ainsi qu’un solarium.

Les collégiens de l’établissement Louise-Michel ainsi que les associations sportives seront des utilisateurs privilégiés de cet équipement, permettant ainsi de développer à Clichy-sous-Bois et en particulier pour les jeunes clichois, l’accès au « savoir nager », enjeu particulièrement fort en Seine-Saint-Denis où 29 % de la population âgée de moins de 20 ans ne maîtrisent pas cette compétence, et un élève de 6ème de Seine-Saint-Denis sur deux ne sait pas bien nager.

JPEG - 80.6 ko

Cette inauguration a eu lieu en présence notamment de Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Mathieu Hanotin, Conseiller départemental délégué au sport et à l’organisation des grands événements, Pascal Popelin, Député de la circonscription, Olivier Klein, Maire de Clichy-sous-Bois et Abdelali Meziane, Adjoint au maire de Clichy-sous-Bois délégué à la jeunesse, aux sports et aux loisirs.

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 405