print
 

La nostalgie de l’avenir

Myriam Saduis propose une lecture nouvelle et très actuelle de La Mouette de Tchekhov.

JPEG - 10 ko

Si pour vous, le théâtre est un simple divertissement, cette pièce risque de trop vous bouleverser. Si par contre, vous aimez le théâtre pour les émotions qu’il procure, alors là n’hésitez pas une seconde, courez réserver et voir La Nostalgie de l’avenir !

La Mouette de Tchekhov est ici revisitée avec intelligence et sensibilité. Myriam Saduis en propose une lecture nouvelle et très actuelle.

La pièce démarre là où La Mouette se clôture. Le suicide de Treplev. Ceux qui restent vont chercher à comprendre son acte. Démarre alors un travail de mémoire, de va-et-vient de temporalités, thème qui a inspiré le fil rouge de la saison culturelle. On retrouve ici, comme dans l’œuvre originale, des personnages tourmentés en quête d’eux-mêmes, en quête d’amour et de reconnaissance. L’art est le terrain de prédilection des passions, des illusions et des conflits. L’ambition et l’aveuglement de certain(e)(s) vont détruire les espoirs du jeune auteur.

- Quand : Samedi 8 mars
-  : Maison du Théâtre de la Danse - Epinay-sur-Seine
- Tél. : 01 48 26 45 00
- http://www.epinay-sur-seine.fr

Théâtre
septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017