print
 

La Seine-Saint-Denis sort enfin du piège des emprunts toxiques

Stéphane Troussel, Président du Conseil général, se félicite de pouvoir annoncer que la Seine-Saint-Denis va enfin sortir du piège mortifère des emprunts toxiques.

« C’est une grande victoire et une grande satisfaction pour moi de pouvoir annoncer que la Seine-Saint-Denis va enfin sortir du piège mortifère des emprunts toxiques après plusieurs années du combat initié par Claude Bartolone et que j’ai poursuivi avec la même détermination.

En 2008, lorsque nous avons découvert et publiquement dénoncé ce scandale, véritable bombe à retardement pour la Seine-Saint-Denis et les collectivités locales, 93% de la dette du Département était alors constituée d’emprunts toxiques dont les taux pouvaient déraper jusqu’à 35% !

Nous avons mené ce combat sur tous les fronts : médiatique, mais aussi politique et judiciaire. Politique, en interpellant les gouvernements successifs, en réunissant toutes les collectivités victimes au sein d’une association, l’APCET (Acteurs publics contre les emprunts toxiques), en créant une mission parlementaire. Judiciaire, puisque dès février 2011, la Seine-Saint-Denis a contesté devant la justice plusieurs contrats, ce qui nous a valu une victoire historique en février 2013 avec le jugement du TGI de Nanterre, décision favorable qui en a appelé d’autres pour d’autres collectivités victimes.

Cette stratégie s’avère aujourd’hui gagnante puisque nous sommes enfin parvenus à un accord inédit avec la SFIL. Cet accord porte sur 8 contrats d’une valeur de 331 millions d’euros et ouvre la possibilité à la Seine-Saint-Denis de bénéficier du fonds de soutien créé par le gouvernement.

Dès 2015, ce sont 20 millions d’euros qui avaient été provisionnés dans le cadre des contentieux qui seront dégelés et nous permettront de ne pas augmenter les impôts et de baisser de manière significative notre recours à l’emprunt.

Cet accord, c’est surtout une sécurisation de la dette du Département dont la part d’emprunts toxiques passe ainsi de 91% en 2008 à 12% aujourd’hui. La Seine-Saint-Denis ne sera plus à la merci des spéculations sur les marchés financiers et pourra continuer d’investir massivement pour les collèges, pour la petite enfance et pour les transports.

Une page se tourne aujourd’hui. Le combat est aujourd’hui gagné. Je souhaite désormais que cette belle victoire puisse permettre à d’autres collectivités de sortir elles aussi des emprunts toxiques. »
Stéphane Troussel, Président du Conseil général

Dans  Espace presse

8 mars : la Seine-Saint-Denis mobilisée au quotidien pour l’égalité !

Le Département de la Seine- Saint-Denis s’efforce d’être en première ligne pour promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes au quotidien dans ses politiques publiques.


Un nouveau bassin de prévention des inondations en construction à Montreuil

Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Gérard Cosme, Président d’Est Ensemble, ont participé samedi 4 mars à 10h en présence de Patrick Bessac, maire de Montreuil, à une visite ouverte aux riverains du chantier de création d’un bassin de rétention de la Fontaine des Hanots.


« En Seine-Saint-Denis, nous sommes prêts »

« En Seine-Saint-Denis, nous sommes prêts » lancement d’une campagne de communication commune du département et des EPT Plaine Commune, Paris Terres d’Envol et Est Ensemble pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.


Débordements violents à Bobigny : condamnation de Stéphane Troussel

Stéphane Troussel, président du Département de la Seine-Saint-Denis condamne fermement les débordements violents qui ont lieu en marge de la manifestation de soutien à Théo samedi 11 février 2017 à Bobigny. Ces débordements ont visé certains bâtiments du Conseil départemental à Bobigny.


Victoires de la musique : avec LEJ, c’est aussi le talent #INSEINESAINTDENIS qui est récompensé

Le groupe L.E.J. a été désigné "révélation de l’année" lors des Victoires de la musique vendredi soir. Je tiens à féliciter ces jeunes artistes, originaires de Seine-Saint-Denis où elles ont reçu une partie de leur formation musicale, au Conservatoire ou à la Maîtrise de Radio France.


La Seine-Saint-Denis au cœur de l’héritage de Paris 2024

La Seine-Saint-Denis est devenue l’évidence de la candidature de Paris pour l’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024.


Inauguration du FAM-MAS L’Orangerie à Aubervilliers

Mardi 31 janvier à 17h, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental et Magalie Thibault, Vice-présidente en charge du handicap, inaugureront aux côtés de Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat au handicap, le Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM) et la Maison d’Accueil Spécialisée (MAS) de l’Orangerie à Aubervilliers, qui accueille 44 personnes et est financé à hauteur de 1.079.230 euros par le Département en 2017.


La Seine-Saint-Denis lance un relais des collèges en faveur de Paris 2024

Mobilisé pour construire une candidature qui gagne, le Département accompagne les initiatives de tous les acteurs du territoire en faveur de Paris 2024.


Rencontre entre des collégiens de Seine-Saint-Denis et Plantu, Président de Cartooning for Peace

Mardi 24 janvier, Stéphane Troussel participera à un échange entre Plantu - dessinateur de presse et Président de Cartooning for Peace (CFP) - et les élèves de 4eme et de 3eme du Collège Raymond Poincaré à la Courneuve.


Le Département offre 1000 places aux collégiens de Seine-Saint-Denis pour le Mondial de Handball

A l’instar de ce qu’il a réalisé pendant l’Euro 2016 et de son engagement dans la candidature de Paris 2024, le Département se mobilise à travers sa politique sportive pour donner accès au plus grand nombre aux compétitions internationales sportives que le territoire ou la métropole parisienne accueillent.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 250