print
 

La Philharmonie de Paris et le Département de la Seine-Saint-Denis

Un partenariat prometteur au service d’une démocratisation de la musique classique.

En ce jour d’inauguration, je tiens à saluer l’ouverture de la Philharmonie de Paris, établissement public national, avec laquelle le Département entend développer ses collaborations au service de l’une des priorités de sa politique culturelle : l’élargissement des publics, notamment les plus jeunes, au travers d’actions d’éducation artistique et culturelle.

La Philharmonie de Paris incarne jusqu’à son architecture, la volonté de sortir la musique classique des beaux quartiers et la rendre accessible au plus grand nombre. Je partage pleinement le rêve formulé par l’équipe de la Philharmonie de permettre à un plus large public de découvrir, apprécier et pratiquer la musique.

La Seine-Saint-Denis, territoire historique de création artistique, a toujours œuvré pour « rendre accessible les œuvres capitales au plus grand nombre ». Cet objectif nous a conduit à nouer un partenariat avec la Cité de la Musique qui a permis le développement du projet DEMOS et l’implication de cette institution dans les dispositifs d’éducation artistique développés dans les collèges du département (In situ, résidences d’artistes, des parcours Culture et Art au Collège et des parcours d’éducation à l’image).

Depuis 2011 et en préfiguration de l’ouverture de la Philharmonie de Paris, le Département s’est également engagé avec des communes de Seine-Saint-Denis au travers d’actions de sensibilisation à la musique classique, d’ateliers de pratique, musique et découverte et la création d’un opéra participatif.

Premier acte de ce partenariat renouvelé, les ressources numériques de la Cité de la Musique et de la Philharmonie de Paris seront partagées avec les bibliothèques et conservatoires de Seine-Saint-Denis. Les professionnels de l’enseignement artistique bénéficieront ainsi de formations à l’utilisation de ces outils et à la conception d’actions culturelles.

Dans un département, le plus jeune de France métropolitaine, où les difficultés économiques et sociales sont nombreuses, nous devons être d’autant plus exigeants quant à la qualité de l’offre proposée. A travers ce partenariat avec la Philharmonie, je souhaite que la musique classique, les enseignements artistiques et les pratiques amateurs rayonnent sur notre département. Soutenir la culture, c’est renforcer notre idéal de partage, de découverte et de création.

Stéphane Troussel, Président du Conseil général

À LIRE AUSSI

Nous vous souhaitons une très belle année 2018 !

Le Département de la Seine-Saint-Denis souhaite à toutes et tous une très belle année 2018. Et pour vous, la Seine-Saint-Denis, c’est quoi ? Envoyez vos vœux grâce à notre carte personnalisable avec des photos qui représentent votre département !


Grand Paris : les départements d’Ile-de-France font front commun contre un big bang institutionnel

Mardi 10 octobre, le président de la Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel a dit aux côtés des présidents des 6 autres départements d’Ile-de-France sa ferme résolution de ne pas laisser la réforme du Grand Paris en approche casser l’outil opérant des Départements.


Dans  Espace presse

Marche silencieuse pour Mariama K : Hommage aux femmes victimes de violences en Seine-Saint-Denis

La famille de Mariama K, décédée dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 décembre 2017 sous les coups de son mari, la Ville de Montreuil, l’Observatoire des violences envers les femmes du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, SOS Femmes 93, la Maison des Femmes-Thérèse Clerc et l’OPHM s’associent et appellent à une marche silencieuse pour lui rendre hommage et dénoncer les violences faites aux femmes.







Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien

Aujourd’hui, jeudi 23 novembre, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a introduit les 13ème rencontres organisées par l’observatoire départementale, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Non à une revoyure du Grand Paris Express qui serait une atteinte au rééquilibrage territorial en faveur des territoires populaires.

"Si je suis signataire de cet appel pour le maintien du Grand Paris Express dans sa forme comme dans son calendrier de réalisation, c’est parce que je suis inquiet."


Agir contre les violences faites aux femmes au quotidien.

Jeudi 23 novembre 2017 à 9h, Stéphane Troussel, président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis introduira les 13ème rencontres Femmes du Monde en Seine-Saint-Denis, dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes du 25 novembre.


Nouvelle hausse du versement transports pour le 93 et le 94 : un coup bas pour les entreprises et l’emploi !

Communiqué de presse commun du département de la Seine-Saint-Denis et du département du Val de Marne.

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 290