print
 

In Situ, artistes en résidence dans les collèges

Les artistes en résidences dans les collèges pour l’année 2016/2017.

 Cécile Ladjali & Marco Castilla - Littérature / Photographie

La structure culturelle partenaire : L’association des Bibliothèques en Seine-Saint-Denis
L’établissement : College Albert Camus - Rosny-Sous-Bois

Le projet :
Écrivaine, Cécile Ladjali est agrégée de lettres modernes et titulaire d’un doctorat sur la figure de l’Androgynie dans la littérature et a publié une dizaine de romans chez Actes Sud dont le dernier « Illettré », en 2015. Elle enseigne également le français dans le secondaire ainsi qu’à l’université, la Sorbonne Nouvelle Paris.

Marco Castilla a tout d’abord écrit des scénarios, réalisé des court-métrages et des clips pour le cinéma et la télévision. Aujourd’hui, il se consacre à la photographie à travers des prises de vues de paysages urbains et à la réalisation d’œuvres plastiques.

Le déroulement de la résidence s’articulera en deux temps. Tout d’abord, Cécile Ladjali échangera avec les élèves autour de l’écriture d’un nouveau roman abordant le mythe de l’androgyne et la mythologie grecque.
Ensuite, Marco Castilla abordera un travail plastique et photographique avec les collégiens autour du mythe de la Tour de Babel.
À partir de leurs univers artistiques, ces deux artistes souhaitent dialoguer avec les élèves autour des thèmes du « langage », de « l’estime de soi », et des « Humanités ».

 Carine May & Hakim Zouhani - Cinéma

La structure culturelle partenaire : L’association Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques - « GREC » -
L’établissement : College La Courtille - Saint-Denis

Le projet :
Carine May et Hakim Zouhani sont deux réalisateurs. Ils ont écrit et réalisé plusieurs films de fiction à Aubervilliers traitant des interactions entre des individus différents et les représentations qu’ils ont à la fois d’eux-mêmes et de l’autre.

Ces deux réalisateurs travaillent actuellement sur deux projets en cours autour de l’école. Un court métrage sera tourné en novembre 2016 avec une classe de primo-arrivants dans une école primaire. Puis Carine May et Hakim Zouhani mettront en partage leur projet d’écriture pour un long métrage autour de la figure d’un instituteur. Il s’agira à chaque fois d’échanger avec les élèves autour de la construction de ces deux projets cinématographiques et de les questionner sur l’image et la représentation. Les élèves seront aussi invités à correspondre avec des collégiens habitant en Corrèze.

 Capucine Vever - Arts Visuels

La structure culturelle partenaire : L’association Muzziques - Les Instants Chavirés
L’établissement : Collège Lenain de Tillemont - Montreuil

Le projet :
Plasticienne de formation, Capucine Vever produit depuis 2009 des récits prenant forme au travers d’actions, de vidéos, d’installations, de créations sonores, de cartographies et de projets éditoriaux. La notion de territoire est inhérente au développement de sa démarche artistique. Sa pratique artistique tente de s’y engager dans un rapport poétique.

La résidence In Situ lui permettra de mener à bien Dérive Magnétique, projet qui entend jouer de l’ambivalence localisation/invisibilité qui fonde l’essence même du Pôle nord magnétique. Les élèves seront invités à imaginer ce territoire que pourrait être le Pôle nord magnétique en lui donnant forme au travers d’un atlas qui ne se limitera pas à un projet éditorial mais pourra requérir différentes techniques (captation sonore et vidéo, montage, cartographie, maquette, texte, drapeau, ...). Cet atlas géant collectif pourrait prendre la forme d’une installation rassemblant l’ensemble de leurs imaginaires individuels.

 Dominique Brun - Danse

La structure culturelle partenaire : Le Centre National de la Danse
L’établissement : Collège Louise Michel - Clichy-sous-bois

Le projet :
Depuis 2003, les créations proposées par Dominique Brun se confrontent à l’histoire de la danse, à ses œuvres. Pour sa prochaine création Jeux – trois études pour sept petits paysages aveugles, elle redonnera vie et formes à la pièce de Nijinski en utilisant notamment sept pastels dessinés par Valentine Gross-Hugo en 1913 et la musique de Debussy, interprétée par l’orchestre Les Siècles.

Avec les élèves, les artistes de la compagnie travailleront à partir des notions auxquelles les mots « Jeux » et « je » renvoient : celles de liberté, de règles et d’invention, du sujet d’une histoire personnelle singulière. Danseurs, créateur sonore, historien de l’art et archiviste proposeront différents ateliers aux élèves.

 François Orsoni - Théâtre,

La structure culturelle partenaire : MC 93
L’établissement : Collège Henri Sellier - Bondy

Le projet :
La rencontre de François Orsoni avec les comédiens Alban Guyon, Clotilde Hesme et Thomas Landbo, qui deviendront très vite ses compagnons de route, l’encourage à fonder, en 1999, sa propre compagnie : le Théâtre de NéNéKa. François Orsoni et sa troupe d’acteurs questionnent successivement Pirandello, Pasolini, Boulgakov, Büchner, Olivier Py, DeaLoher, Maupassant et Brecht. Le choix de ces textes est très souvent lié aux lieux, intérieurs ou extérieurs, dans lesquels ils seront présentés, mais aussi aux acteurs qui les donneront à entendre.

Pour la résidence In Situ, il s’inspirera d’Allers-retours, une pièce du dramaturge allemand Odon von Horvath (1901-1938). La pièce interroge des questions comme la frontière, l’exil, la quête d’identité mais sous un angle très poétique, proche de la fable brechtienne. L’idée sera de monter avec ces collégiens une petite forme, condensée des grands mouvements de la pièce, pour s’approprier l’univers atypique d’Horvath. Des ateliers permettront de travailler le jeu d’acteurs, mais aussi d’explorer le rapport réalité-fiction et le lien entre partie chantée et dialogues.

 Marie Piémontèse - Théâtre

La structure culturelle partenaire : L’Espace 1789 de Saint-Ouen
L’établissement : Collège Josephine Baker - Saint-Ouen

Le projet :
Marie Piémontèse, comédienne chez Joël Pommerat, et metteure en scène, a rejoint en 2011 la compagnie fondée par Florent Trochel. L’écriture des spectacles aborde les questions fondamentales de l’humain, sous la forme de fables ramenées à notre actualité. Les œuvres produites peuvent utiliser des moyens contemporains comme l’audiovisuel ou les nouvelles technologies, dans le but d’explorer de nouvelles possibilités poétiques en scène.
 
Sa prochaine création, « Qui déplace le soleil », qui sera accueillie à l’Espace 1789 en janvier 2017, traite de la question de la frontière. Les élèves seront les témoins de l’avancée de la pièce, et pourront bénéficier des interventions de différents collaborateurs de la compagnie. Marie Piémontèse proposera aux élèves un travail de réflexion au long cours sur la thématique de la frontière. Ce volet sera à construire avec eux, en collaboration et concertation avec leurs enseignants, et pourra prendre différents modes d’expression : enregistrements, débats, écritures, lectures et apprentissages éventuels de textes, construction d’un blog.

 Compagnie Kiai - Cirque

La structure culturelle partenaire :Le Théâtre Houdremont de La Courneuve
L’établissement : Collège Jean Vilar - La Courneuve

Le projet :
La compagnie Kiaï est créée en avril 2013 à Châlons-en-Champagne à l’initiative de Cyrille Musy. Très tôt, il se passionne pour les arts martiaux, l’acrobatie, le trampoline et la danse hip-hop. Avec l’ambition de dépasser les frontières entre danse et acrobatie, il replace le corps au centre du propos et tente d’approfondir sa compréhension de l’être humain dans sa diversité, sa sensibilité, son essence.

La prochaine création de la compagnie « Ring » vient en prolongement du spectacle « Cri », créé autour d’un élément central : le trampoline. Il se trouve à la croisée de plusieurs disciplines artistiques mais est aussi un support très intéressant pour développer sa capacité critique, son esprit d’analyse, son aisance corporelle et orale. Différents intervenants (danseur, musicien, slameur/écrivain et circassiens) proposeront aux élèves un travail particulier autour de la notion du cycle et du cercle. Dans ce cadre, un déplacement de la classe référente à la Brèche, pôle national des arts du cirque de Cherbourg, où la compagnie est en résidence, est prévu en avril 2017.

 La Souterraine - Musique

La structure culturelle partenaire : La Gaité Lyrique
L’établissement : Collège Gustave Courbet - Romainville

Le projet :
Laboratoire d’observation consacré à « l’Underground qui chante en français »,
La Souterraine collecte et diffuse les résultats de ses recherches, via des compilations en téléchargement libre. La Souterraine a été lancée début 2014, par Laurent Bajon et Benjamin Caschera. Trois artistes, La Féline, Ricky Hollywood, Maud Octallinn seront présents à tour de rôle, puis collectivement au sein du collège, autour de trois activités principales où l’idée sera à la fois d’initier les élèves à un savoir, et en même temps, les solliciter comme directeurs artistiques (l’écriture de chansons, la définition de l’esthétique d’un projet, la répétition pour monter un spectacle).

La collecte souterraine, c’est aussi la plongée dans ce qui est souterrain en soi-même : avec Ricky Hollywood, sera mise en place une collecte des rêves qui détermineront les thèmes et les ambiances des chansons à venir. Avec la Féline, ils collecteront des sons cachés au sein du collège ou à l’extérieur. Les élèves travailleront à la collecte de chansons, d’hier et d’aujourd’hui en relation avec les thèmes des rêves ou avec les sons glanés dans le collège.
Une compilation finale sera créée par les élèves accompagnés des artistes.

 Olivier Darné - Arts Visuels

La structure culturelle partenaire : Citoyenneté Jeunesse
L’établissement : Collège Pablo Neruda - Stains

Le projet :
Olivier Darné est un artiste plasticien et apiculteur. Il interroge les relations de l’homme et de son milieu. En 2004, il fonde le Collectif Parti Poétique, et plus récemment l’espace Zone Sensible à Saint-Denis. Depuis 2009, il développe notamment la Banque du Miel. Actuellement, son travail artistique porte sur l’univers du repas et de la gastronomie.

Olivier Darné questionnera les collégiens sur la production des aliments et des traces en Seine-Saint-Denis, mais également le rapport que les élèves entretiennent avec les repas et les relations sociales qui en découlent. Ces réflexions seront étayées à travers des réalisations plastiques telles une table, des vidéos, des prises de sons, un workshop à partir de cire d’abeille. 

 Les Siècles - Musique

La structure culturelle partenaire : Cité de la Musique - Philharmonie de Paris.
L’établissement : Collège Joliot Curie - Pantin

Le projet :
Formation unique au monde, réunissant des musiciens d’une nouvelle génération jouant chaque répertoire sur les instruments historiques appropriés, Les Siècles, dirigée par François-Xavier Roth, mettent en perspective plusieurs siècles de création musicale.

L’objectif de cette résidence est de profiter de la présence régulière dans le collège des musiciens pour initier les élèves au monde de l’orchestre.

Plusieurs actions contribueront à cette initiation, dont notamment l’implantation de l’ensemble dans le collège sous forme de répétitions et de rencontres, ainsi que la formation d’un petit orchestre à cordes composé de violons, d’altos et de violoncelles. Les jeunes s’initieront à la découverte de l’instrument, de la lutherie en passant par les premières manipulations, et ils aborderont l’apprentissage technique de l’instrument qui leur permettra d’interpréter un ou deux morceaux spécialement arrangés pour eux.
Les élèves compléteront leur apprentissage de l’instrument par une participation à plusieurs activités de la Cité de la musique : les concerts éducatifs, le Musée de la Musique, des rencontres avec des professionnels…

 Joséphine Lebard et Bahar Makoï - Fiction Journalistique

L’établissement : Résidence Nomade

Le projet :
Joséphine Lebard et Bahar Makooi sont journalistes et travaillent depuis plusieurs années pour différents médias, tels que France Culture, Slate, France 24 ou Bayard Presse.
En 2014, elles décident d’écrire ensemble sur cette banlieue qui les a vu grandir et plus spécifiquement sur Clichy-sous-Bois, ville dans laquelle elles ont travaillé à plusieurs reprises. C’est ainsi qu’est né « Une année à Clichy, la ville qui rêvait qu’on l’oublie », paru en octobre 2015 aux éditions Stock.

Depuis Bahar Makooi et Joséphine Lebard continuent à écrire à quatre mains et vont mener cette année le projet de « résidence nomade » en suivant les dix résidences artistiques en collège qui se dérouleront dans le cadre du programme In Situ 2016-2017.
Leur volonté est de proposer un article par semaine afin de conférer un rythme « feuilletonesque » au récit.

Pour rendre ce récit dynamique, les deux auteurs proposeront une variété de formes (portrait, récit, texte dialogué, témoignage…), s’appuyant sur une variété de lieux (sessions de travail en classe mais aussi, dans la mesure du possible chez les jeunes, en salle des professeurs, chez les artistes…) et de formats (une forme écrite qui restera prééminente mais pouvant allier des « sons » saisis lors des visites ou encore un diaporama).

Chaque épisode sera publié au fur et à mesure sur le site internet du magazine du Département.

 La charte In Situ

PDF - 290.9 ko
Document cadre du dispositif (.PDF)
À LIRE AUSSI

Sport et loisirs pour tous

Le Conseil général de la Seine-Saint-Denis met en œuvre une politique publique innovante en faveur du sport et des loisirs, qu’il considère comme une source essentielle d’épanouissement personnel et d’enrichissement collectif.


Une politique sportive et de loisirs ambitieuse

Depuis près de trente ans, le Département accompagne les évolutions du mouvement sportif et celles des acteurs de l’éducation populaire et des loisirs, dans un échange permanent et fécond.


Le SCOTES pour des aménagements sportifs durables

Parce que les pratiques sportives ont évolué, le Département met en place un Schéma de Cohérence Territoriale des Équipements Sportifs (SCOTES) pour rétablir l’égalité des territoires.


Charte éthique du sport

Elle reprend les grands principes de lutte contre le dopage, les tricheries, les discriminations et les violences.


Loisirs éducatifs

Le Département apporte son soutien au fonctionnement d’associations départementales qui œuvrent pour mettre en place des démarches éducatives de loisirs

0 | 5

Dans  Éducation artistique et culturelle

Demande de subvention AS Colleges

Pour valoriser et développer les actions qui font du sport un vecteur d’épanouissement.


1% artistique dans les collèges

Le Département rend l’art accessible à tous grâce au 1% artistique dans les collèges.


La Culture et l’Art au Collège

Ce plan répond à une préoccupation forte du Département en matière d’éducation artistique et culturelle.


Enseignements et pratiques artistiques en amateur

Le Département encourage le développement des pratiques artistiques en amateur et leur rencontre avec la création contemporaine