print
 

Hommage au principal du collège Simone-Veil

Le 5 février, un hommage était rendu à Omar Cherif, principal du collège Simone-Veil d’Aulnay-sous-Bois, décédé le 23 janvier dernier. À cette occasion, son nom a été donné au gymnase du collège et à la salle polyvalente.

JPEG - 11.6 ko

Omar Cherif était né le 5 mars 1969 à Montfermeil. À 45 ans, il était devenu principal du collège Simone-Veil d’Aulnay-sous-Bois. C’était son premier poste en tant que chef d’établissement. Le jour de l’inauguration en septembre dernier, il avait dit « sa grande joie d’être à cette place même si ça avait été difficile. » Il s’était adressé plus particulièrement aux élèves, leur avait parlé de la chance qu’ils avaient d’être dans un tel établissement : « Il n’y a plus d’excuse pour ne pas réussir. Le 93 ce n’est plus une fatalité. Profitez de cette rentrée. Et que chacun puisse s’épanouir dans son projet personnel et professionnel. » Il avait eu une pensée pour son grand-père, le seul instituteur, le seul lettré de son petit village d’Algérie. Il lui était reconnaissant de lui avoir transmis la flamme.
Décédé le vendredi 23 janvier à la suite d’une longue maladie, Omar Cherif a été inhumé dans le carré musulman du cimetière de Tremblay-en-France.
Isabelle Lopez

Son parcours

Après une licence en 1992, il avait démarré sa carrière en 1996 en tant que conseiller principal d’éducation (CPE) au collège Federico-Garcia-Lorca de Saint-Denis puis au collège René-Descartes de Tremblay-en-France. Il avait ensuite été nommé proviseur adjoint dans les lycées Marcelin-Berthelot de Pantin et Voillaume d’Aulnay-sous-Bois. Il avait lui-même été élève en Seine-Saint-Denis, d’abord au collège Anatole-France des Pavillons-sous-bois puis au lycée Jean-Renoir de Bondy.

Un gymnase Omar Cherif

Avec son mur d’escalade, ses filets de badminton, ses paniers de basket, et ses cages de hand, le gymnase du collège Simone-Veil d’Aulnay-sous-Bois est ouvert depuis un an. Il portera désormais le nom d’Omar Cherif. Partagée en dehors des activités scolaires par les associations sportives de la ville, la salle accueille notamment le club de badminton d’Aulnay qui évolue au meilleur niveau français et compte dans ses rangs Carolina Marin, la championne du monde en titre.

JPEG - 78 ko

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 405