print
 

Fermez la fenêtre au bruit !

Si vous habitez dans une des dix zones de bruit relevées en Seine-Saint-Denis, un programme d’aide à l’isolation phonique vous permet de ne payer que 10% du prix de vos nouvelles fenêtres.

« Ce soir on va enfin passer une vraie bonne nuit ! » Thomas Matalou est ravi, il ouvre et ferme ses fenêtres tout juste posées et apprécie sa tranquillité toute neuve. « J’ai emménagé il y a peu de temps dans cet appartement. Je l’aime beaucoup, mais le point noir c’était le bruit. » Ses trois fenêtres donnent sur l’avenue Jean-Lolive de Pantin, un des dix points noirs bruit repérés par le Département sur sa carte du bruit et dans lesquels le Département mène avec L’ADEME une opération anti-bruit pour l’habitat public mais aussi privé.

« C’est assez simple, explique Emmanuelle Huss, propriétaire d’un appartement. Nous avons été informés par courrier par le Département que nous pouvions bénéficier de ce dispositif. » Le conseil de propriété a choisi un prestataire parmi ceux qui répondaient au cahier des charges établi par le Département. Les travaux chez les propriétaires privés sont pris en charge à hauteur de 90% (80% par l’ADEME et 10% par le Conseil général). « Pour mes trois portes fenêtres, reprend Thomas Matalou, je n’ai payé que 390€. Imbattable ! »

Cette opération concerne dix secteurs dont quatre sur l’ex-RN3 à Pantin, Bondy, les Pavillons-sous-Bois et Livry-Gargan. Les autres sont situés sur l’ex-RN2 à Aubervilliers et Pantin et l’ex-RN301 à Pierrefitte. L’ensemble du programme représente un coût de 9,4 millions d’euros.
Mercredi 10 décembre, le département de la Seine-Saint-Denis a été récompensé au concours des Décibels d’or pour son action contre le bruit.

Pour aller plus loin :
Opération anti-bruit
Pour une meilleure isolation acoustique des logements

La carte du bruit en Seine-Saint-Denis

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400