print
 

Échanger pour changer les relations entre la police, la justice et les jeunes

Un projet mené par l’Association pour la Formation, la Prévention et l’Accès au Droit avec le concours du Conseil général, de la Police nationale, du Tribunal d’instance de Bobigny et de l’Éducation nationale.

Le lundi 12 mai 2014 en Salle des séances du Département à Bobigny, Stéphane Troussel, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis a participé aux côtés notamment de Michel Fourcade, Conseiller général et Président de l’Association pour la Formation, la Prévention et l’Accès au Droit (AFPAD), à la restitution du projet Jeunes, police et justice en Seine-Saint-Denis mené par l’AFPAD avec le concours du Conseil général, de la Police nationale, du Tribunal d’instance de Bobigny et de l’Éducation nationale.

JPEG - 56.7 ko

Jeunes, police et justice

Ce projet partenarial vise à améliorer les relations entre les jeunes et les institutions que sont la police et la justice. Pour cela, l’AFPAD a organisé des rencontres de 28 jeunes âgés de 14 à 16 ans (issus de collèges de Villetaneuse, Pierrefitte et d’un lycée de Stains) avec les institutions de la police et de la justice.
Les collégiens et lycéens se sont rendus au commissariat de Pierrefitte/Stains, ont assisté à une audience correctionnelle au tribunal et visité le centre d’information et de commandement de la police nationale.

Pour rendre compte au mieux de ces expériences, les jeunes ont ensuite entrepris un important travail de production et réaliser un reportage et une exposition présentés lors de la restitution qui ont vocation à être diffusés au sein des établissements.

à lire aussi