print
 

Dix ans après novembre 2005 : Le Département réduit les inégalités

Depuis toujours, le Département de Seine-Saint-Denis s’investit pour tenter de réduire les inégalités dont souffre sa population. En agissant dans le cadre des missions qui lui sont confiées comme l’aide sociale, la construction et l’entretien des collèges mais également en s’impliquant pour l’éducation des jeunes, en facilitant l’accès à l’emploi, en participant à l’amélioration des transports.

Des collèges de qualité pour une meilleure éducation

Une des grandes revendications des jeunes en 2005 concernait l’éducation. Mauvaise orientation, manque de perspectives... Être jeune en banlieue, cela signifiait des études que l’on choisit par dépit, non pas en fonction de ses aspirations mais de ce que l’on propose, de ce qui est disponible.

Le Conseil départemental met en œuvre toute une série de dispositifs pour éveiller les collégiens et leurs ouvrir des perspectives d’avenir les plus larges possibles.

Ambition collèges 2020

Le Département de la Seine-Saint-Denis a connu, en septembre 2014, une rentrée exceptionnelle avec la livraison de 12 collèges neufs. Un collège supplémentaire a été également livré à la rentrée 2015 : Didier-Daurat au Bourget.

Parce que les besoins restent importants, en novembre 2014, l’Assemblée départementale a adopté un nouveau plan d’action de modernisation et de construction de collèges : « Ambition Collèges 2020 ».

Ce plan prévoit un investissement de 640 millions d’euros visant à rénover 80 établissements et à en construire 11 nouveaux.

Le Département souhaite offrir aux collégiens, aux équipes éducatives et aux personnels du département le meilleur environnement possible. Notre collectivité dispose désormais d’une solide expérience en matière d’architecture éducative qui nous permet, dans un territoire jeune et dynamique, de concevoir et de réaliser des collèges qui répondent aux nouveaux enjeux éducatifs et favorisent la réussite de tous les jeunes.

Le Département s’engage ainsi durablement pour préparer l’avenir, faire réussir l’école publique et offrir le meilleur aux jeunes de la Seine-Saint-Denis.

Pour en savoir plus :
https://www.seine-saint-denis.fr/Ambition-colleges-2020-Un-effort-continu-pour-la-reconquete-des-colleges.html

JPEG - 47.3 ko

Bénéficiant du Plan Exceptionnel d’Investissement pour les collèges, Didier-Daurat au Bourget a été entièrement reconstruit et inauguré le 24 septembre 2015.

Projet éducatif départemental

En s’appuyant sur son expertise, ses ressources et en analysant les besoins du territoire, le Département fait le choix d’œuvrer pour la réussite de tous. La Seine-Saint-Denis, malgré toutes les richesses qu’elle recèle, reste fortement marquée par une situation socio-économique préoccupante.

Favoriser la réussite, c’est d’abord assumer pleinement les responsabilités du Département et engager un plan de rattrapage sur la qualité du bâti scolaire en offrant aux équipes éducatives un environnement attractif et agréable. Avec le plan exceptionnel d’investissement de 723 millions d’euros en faveur des collèges, le Département considère que l’architecture scolaire alimente l’acte éducatif. En se mettant au service des élèves parce qu’elle fait de la place au numérique, à la culture, aux lieux de détente… elle cultive l’envie d’apprendre.

Mais intervenir sur le bâti n’est pas suffisant, il faut agir sur l’humain particulièrement sur un territoire où l’École constitue le lieu privilégié de l’accès au savoir et à la culture. C’est pourquoi, le Département a choisi d’aller au-delà de ses compétences et de se doter d’un Projet éducatif, pendant du Plan exceptionnel d’investissement pour les collèges. Il poursuit ainsi l’action menée depuis de nombreuses années, aux côtés de l’Éducation nationale.

Le Projet éducatif s’adresse aux adolescents de 11 à 16 ans, en appréhendant l’ensemble de leurs temps de vie, scolaire et non scolaire. L’objectif est de contribuer à leur réussite scolaire et personnelle, et de favoriser leur accès au plein exercice de la citoyenneté. Avec ce Projet, le Département souhaite contribuer à la réussite de tous les enfants et les jeunes du territoire et leur permettre de devenir des individus épanouis, autonomes dans leur pensée, leur vie personnelle et professionnelle, libérés des déterminismes sociaux, économiques et culturels. Il entend leur témoigner, par son accompagnement et ses actions, sa confiance en leurs capacités, leurs potentialités et leur créativité.

Pour y parvenir, le Département mobilise l’ensemble des dispositifs qu’il déploie déjà en leur faveur et proposer de nouvelles actions. Dans un souci d’éducation partagée, le Département souhaite également promouvoir la mise en synergie des actions menées sur le territoire par l’ensemble des acteurs éducatifs, dans le respect de leurs compétences.

Pour en savoir plus :
https://www.seine-saint-denis.fr/Projet-educatif-departemental.html

Elargir les horizons des jeunes

L’avenir des jeunes de Seine-Saint-Denis ne doit pas être limité par les barres des immeubles. Pour élargir leur horizon, le Département à mis en place "La Culture et l’Art au Collège". Ce dispositif s’adresse aux 125 collèges publics de la Seine-Saint-Denis et a pour singularité de placer au cœur des projets, la relation aux artistes et aux scientifiques. Un appel à projets annuel en direction de toutes les structures culturelles et scientifiques permet aux artistes et aux scientifiques de co-élaborer avec les collèges des parcours d’une quarantaine d’heures.

Cette année 301 parcours menés par 99 structures culturelles et artistiques se dérouleront dans 122 des 125 collèges publics de la Seine-Saint-Denis. D’une grande diversité, ces projets investissent tous les champs de la création artistique. La culture scientifique y compris dans ses dimensions patrimoniales et urbanistiques est également sollicitée. Vous pouvez consulter le descriptif des parcours qui se dérouleront en 2015/2016 sur la plateforme MICACO.

Pour en savoir plus :
https://www.seine-saint-denis.fr/La-Culture-et-l-Art-au-College.html

Zéro collégien exclu dans la rue

Grâce à un travail de partenariat entre le Département, l’Éducation nationale, les villes et les associations locales, il s’agit de proposer un lieu d’accueil et une prise en charge éducative des élèves exclus par des adultes qualifiés.
L’objectif du Conseil départemental est de faire du temps de l’exclusion un temps utile, et de ne laisser aucun jeune dans la rue, seul, livré à lui-même, agissant ainsi pour prévenir le décrochage scolaire.

La réussite de ce projet repose sur la mise en œuvre de 3 principes :

La qualité de l’encadrement : des adultes formés et disponibles qui assurent un accompagnement de qualité.
La prise en charge rapide de l’adolescent : les institutions interviennent dès le premier dérapage. La mise en place systématique de la co-éducation : travailler de concert avec l’ensemble des adultes, y compris en y associant les parents.

400 000 € ont été alloués au dispositif en 2012. Le Conseil départemental souhaite continuer son effort pour accompagner le développement de cette action dans toutes les villes du département qui veulent y participer.

En 2012-2013, 77 collèges répartis sur 26 villes du département participent au dispositif ACTE. Les projets locaux mobilisent un large partenariat : collèges, associations, services municipaux…

Pour en savoir plus :
https://www.seine-saint-denis.fr/Accompagnement-des-Collegiens.html

Améliorer les transports

L’enclavement, le manque de moyen de transport ajoute aux difficultés pour s’instruire, trouver un emploi, se cultiver, se soigner et accentue le sentiment de relégation.

Le Département défend le développement de transports en commun en rocade permettant de relier les villes de Seine-Saint-Denis entre elles, sans avoir besoin de passer systématiquement par Paris.

Tramway T8, T Zen, Tangentielle Nord, Tramway T4, prolongement du T1, prolongement des lignes de métro 11, 12, 14, 15, 16, 17 et création du Grand Paris express : la carte des transports devra être complètement remaniée pour que plus un point de Seine-Saint-Denis ne soit un îlot abandonné.

Pour en savoir plus :
https://www.seine-saint-denis.fr/Du-neuf-dans-nos-transports.html

Georges Makowski

à lire aussi

Mobiliser les acteurs du Département

Sans se substituer aux responsabilités de l’État, des entreprises et de la Région, l’action du Département pour l’emploi consiste principalement à mobiliser les acteurs et à créer les conditions de mise en œuvre d’initiatives et d’actions nouvelles autour d’un enjeu décisif : que le développement économique du territoire profite aux habitants.


Dix ans après : une soirée d’hommage et d’échanges

Lundi 26 octobre, le Département de la Seine-Saint-Denis organisait à la Dynamo de Banlieues Bleues à Pantin une soirée hommage à Zyed Benna et Bouna Traoré. Un moment d’émotion et d’échanges avec des acteurs de la vie associative, élus, artistes...