print
 

Des parcs remarquables

La Seine-Saint-Denis est un département fortement urbanisé qui possède une capacité de régénération hors du commun grâce à ses poumons verts.

En plein cœur des zones urbaines, entre cités et quartiers pavillonnaires, les parcs départementaux offrent leurs espaces naturels aux habitants de la Seine-Saint-Denis. Aujourd’hui, ils représentent 1 650 hectares soi 12m2 par habitant. Le département de la Seine-Saint-Denis s’est fixé comme objectif de passer, à moyen terme, à 16 m2 en s’engageant avec d’autres acteurs (communes, Région) dans le développement des parcs.

En chiffres

24
comme 24 heures pour la biodiversité.
Chaque année, depuis 2010, le temps d’un week-end au mois de juin, se déroule cette manifestation organisée par le Département de la Seine-Saint-Denis, avec le Muséum national d’histoire naturelle, Natureparif et les villes partenaires.

415
C’est la surface en hectares du parc Georges-Valbon, le plus grand parc d’Ile-de-France faisant partie du site Natura 2000 de Seine-Saint-Denis.

500
C’est la quantité en kilos de miel récolté dans le parc forestier de la Poudrerie, à Sevran.

15 000
rosiers appartenant à une centaine d’espèces fleurissent de juin à septembre au parc Georges-Valbon, à la Courneuve.

Nature et biodiversité, le site des parcs départementaux : http://parcsinfo.seine-saint-denis.fr

à lire aussi

Erwan : « Bienvenue au parc Jean-Moulin- Les Guilands ! »

Erwan Bielle est technicien-animateur au parc Jean-Moulin – Les Guilands, l’un des plus petits du département, avec ses 26 hectares, mais l’un des plus fréquentés.


L’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine

L’Observatoire départemental de la biodiversité urbaine (OBDU) rassemble plus de 80 professionnels de l’environnement et de l’aménagement du territoire afin d’étudier, protéger et promouvoir la biodiversité sur le territoire.


Une gestion innovante

Afin de concilier biodiversité et accueil du public, le Conseil général gère ses parcs selon les principes de la gestion harmonique.


12 drôles d’oiseaux à découvrir

Quinze parcs et forêts de Seine-Saint-Denis sont classés en site « Natura 2000 » depuis 2006, pour préserver 12 espèces d’oiseaux rares, un cas unique en Europe !


À quoi sert le classement Natura 2000 ?

Des libellules qui batifolent dans des mares jusqu’au hibou moyen-duc qu’on peut découvrir la nuit tombée du côté du parc Georges-Valbon, en passant par le lérot qui adore se cacher dans votre jardin, la biodiversité est bien présente dans notre département.