print
 

Des collégiens de Seine-Saint-Denis admirent le Panorama

Vendredi 3 avril 2015, le Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient, festival qui fête cette année ses 10 ans, accueillait des collégiens de Seine-Saint-Denis, pour une séance à l’Ecran de Saint-Denis. Témoignages.

JPEG - 35.2 ko

Applaudissements, puis lumière. Dans une salle qui a le sourire, Nadia Meflah, chargée de programmation du festival, tire le bilan de cette matinée de courts-métrages. « Quel était selon vous le point commun entre ces trois courts-métrages ? » Après un temps d’hésitation, les collégiens de Lucie-Aubrac (Villetaneuse), Michelet (Saint-Ouen) et Rosa Luxemburg (Aubervilliers), invités à cette séance dans le cadre du dispositif « Collège au cinéma », ne se font pas prier pour répondre. « La liberté », propose l’un, « la rébellion », soumet l’autre, « le refus de l’autorité », conclut un troisième. Bien vu, il y a en effet beaucoup de ça.

Dans « Peau de colle », une petite fille pleine de caractère décide de coller sa main à un fauteuil pour ne pas avoir à retourner dans une école où la religion a pris le pas sur l’enseignement. « Les Souliers de l’Aïd », du réalisateur Anis Lassoued, met en scène un petit garçon obnubilé par la course à pied, mais dont le père est trop pauvre pour lui offrir les baskets tant désirées.
Enfin, sur un registre à nouveau plus léger, « Pour ton bien » nous montre une méthode éducative pas banale : pour convaincre Brahim, garçon turbulent et peu attiré par l’école, de travailler en classe, ses parents décident de lui faire peur en lui faisant croire que comme lui, ils vont arrêter de bosser.
Dans la foulée de ces courts-métrages, les élèves enchaînaient ensuite avec le "Premier homme", de Gianni Amelio, adaptation du dernier roman d’Albert Camus, resté inachevé.

Arrive l’heure des votes, et à l’applaudimètre, c’est clairement « Peau de colle » qui l’emporte. Maeva, en 3e au collège Lucie-Aubrac, se dit ainsi conquise par ce film signé par Kaouther Ben Hania, dont « Peau de colle » avait déjà été récompensé par le Prix du Jury lycéens l’année dernière. La réalisatrice tunisienne revient d’ailleurs cette année avec un premier long-métrage, « Le Challat de Tunis », docu-fiction assez jubilatoire, également programmé au Panorama.

Autre collège, mêmes préférences. Ichrak, en 3e au collège Michelet de Saint-Ouen, vote aussi pour « Peau de colle », dont elle dit avoir bien aimé l’histoire, racontée sur un ton léger, mais tout de même assez critique pour l’ordre établi.

Les trois courts-métrages montrés aux élèves ce vendredi matin ont notamment été choisis pour entrer en résonance avec la thématique de la programmation Collège au cinéma : « La résistance ». Ce dispositif national, également soutenu par le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, propose cette année 3 œuvres aux collégiens : « Les Temps Modernes » de Chaplin, « Hors-Jeu » de Jafar Panahi et « Cyclone à la Jamaïque », d’Alexander Mackendrick.

Et Eden, en 3e au collège Michelet de Saint-Ouen de faire justement le lien entre ce programme et qu’elle vient de voir. Dans le journal de l’établissement, elle envisage ainsi de publier un article sur le thème de la résistance au cinéma.

La résistance, l’envie de liberté : des thèmes qui reflètent à la fois les aspirations actuelles du monde arabe et qui vont également bien à un festival qui fête cette année ses 10 ans. Car c’est bien connu, on n’est pas sérieux quand on a 10 ans.

Christophe Lehousse

JPEG - 42.4 ko

N.B : La 10e édition du Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient se poursuit jusqu’au 19 avril. La programmation complète est à retrouver sur le site du festival : http://www.pcmmo.org

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 400