print
 

Convention avec le Musée de l’histoire de l’immigration

La visite de l’exposition itinérante "Bande Dessinée" prêtée par le Musée de l’histoire de l’immigration et le renouvellement d’une convention de partenariat avec le Département ont eu lieu le 5 janvier 2016 au collège Simone-Veil à Aulnay-sous-Bois.

La convergence des intérêts du Département et du Musée de l’histoire de l’immigration
Les origines culturelles de la population de Seine-Saint-Denis sont très diversifiées et l’histoire de l’immigration s’inscrit dans le patrimoine du territoire. Il était tout naturel pour le service du patrimoine culturel du Département d’initier un travail de fond, il y a 15 ans, sur la question de la « mémoire » de l’immigration.

De son côté, le Musée de l’Histoire de l’Immigration (MNHI) s’affirme en tant qu’établissement public culturel d’un genre spécifique. Son objet est de rassembler et rendre accessibles les éléments relatifs à l’histoire de l’immigration en France et de contribuer à la reconnaissance des parcours d’intégration des populations immigrées dans la société française et de faire évoluer les regards et les mentalités sur l’immigration en France. Il s’organise de manière assez inédite en fédérant, autour d’un lieu central à Paris, tout un réseau de partenaires (associations, institutions culturelles, entreprises, chercheurs, enseignants, collectivités locales en France et à l’étranger) afin de catalyser leurs initiatives, d’en créer de nouvelles et de susciter des coopérations innovantes sur cette thématique.

Compte tenu de la convergence de leurs intérêts, le Département et le MNHI se sont associés pour mener plusieurs projets en commun. Une première convention signée en 2011 a notamment permis d’organiser :
- des journées de sensibilisation aux phénomènes migratoires.
- un accueil gratuit, et avec un médiateur, de groupes issus de la Seine-Saint-Denis : 3 365 personnes en ont bénéficié, dont un tiers issu du champ social et un quart de moins de 18 ans, hors temps scolaires.
- une coproduction d’objets communs, comme la présentation de La Zon-Mai dans le cadre du dispositif « Chapelle vidéo » à Saint-Denis.

Le 5 janvier 2016, le Département et le Musée de l’histoire et de l’immigration ont souhaité renouveler leur partenariat par la signature de cette convention afin de confirmer les efforts accomplis et développer de nouvelles pistes de travail. Le Département s’engage à hauteur de 15.000 euros, tous les ans, pour que ce partenariat débouche sur des résultats concrets telle l’exposition Bande dessinée et le travail réalisé avec les élèves du collège Simone-Veil à Aulnay-sous-Bois.

Cette signature a eu lieu en présence notamment de Benjamin Stora, président du Musée de l’histoire de l’immigration, de sa directrice, Hélène Orain, du président du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, Stéphane Troussel, de Mériem Derkaoui, vice-présidente en charge de la culture, d’Emmanuel Constant, vice-président en charge de l’éducation.

JPEG - 69.3 ko

à lire aussi

Le monde sportif de Seine-Saint-Denis dessine ses Jeux

Jeudi 23 juin, le monde sportif de Seine-Saint-Denis a fait part de ses propositions pour animer le projet olympique Paris Seine-Saint-Denis 2024. Cette concertation s’inscrit dans une série d’ateliers conduits auprès de différents publics dans le département.


Journée olympique à Marville et signature d’une convention entre Paris et la Seine-Saint-Denis

600 jeunes étaient réunis au Parc Marville à La Courneuve pour la Journée olympique jeudi 23 juin. L’occasion pour la Seine-Saint-Denis et Paris de signer une convention pour participer pleinement aux transformations et au développement de leurs territoires à l’occasion des J.O de Paris 2024.


Jimmy Vicaut, la vie à cent à l’heure

L’athlète du CA Montreuil dispute ce week-end les Championnats de France à Angers, sur 100 et 200m. Quelques semaines après avoir égalé son record d’Europe dans son jardin du stade Delbert et alors que s’annoncent des Jeux de Rio qu’il a cochés sur son agenda, Jimmy Vicaut se livre. Interview.


Odyssée Jeunes 2016, des souvenirs plein la tête !

Grande nouveauté pour cette 7ème cérémonie de clôture à l’Académie Fratellini à Saint-Denis : un concours d’éloquence entre élèves est venu remplacer le traditionnel Carnet de voyage. Chaque classe a ainsi défendu ses couleurs par équipe à travers une performance orale originale et pleine d’humour.


Mathilde Johansson, parcours de haute volée

A 31 ans, après 12 ans de carrière au plus haut niveau et 11 participations à Roland-Garros, Mathilde Johansson, licenciée au Montfermeil Tennis 93, a raccroché la raquette. Retour sur une trajectoire de championne.

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 405